Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

Netanyahu : Israël atteint des endroits que le Hamas « n’aurait jamais pensé possible » et avertit le Hezbollah

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprime depuis le quartier général militaire de Kirya à Tel Aviv, le 7 novembre 2023. (Capture d'écran : YouTube ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprime depuis le quartier général militaire de Kirya à Tel Aviv, le 7 novembre 2023. (Capture d'écran : YouTube ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré que l’armée israélienne avait pénétré plus profondément dans la bande de Gaza que le Hamas ne l’aurait jamais imaginé, et a averti le Hezbollah libanais qu’il commettrait « la plus grande erreur de sa vie » s’il ouvrait un nouveau front de guerre à part entière.

S’exprimant depuis le quartier général militaire de Kirya à Tel Aviv, Netanyahu a déclaré qu’il s’adressait à la nation afin d’informer les Israéliens au sujet de la guerre.

« Dans le sud, la guerre avance avec une force que le Hamas n’a jamais vue », a-t-il dit. « La ville de Gaza est encerclée. Nous opérons dans ce cadre, nous renforçons la pression sur le Hamas chaque heure, chaque jour. »

Il a affirmé que des milliers de terroristes avaient été éliminés, tant en surface que dans les tunnels, y compris nombre de ceux qui ont planifié et perpétré le massacre de 1 400 personnes en Israël le 7 octobre.

Netanyahu a également affirmé que l’opération terrestre avait détruit « d’innombrables » centres de commandement, positions et tunnels du Hamas.

« Le Hamas découvre que nous atteignons des endroits qu’il n’aurait jamais pensé que nous atteindrions », a-t-il dit.

Netanyahu a noté que les troupes avaient tiré des leçons à l’intérieur de la bande de Gaza et qu’elles les transmettaient aux troupes qui s’entraînent en Israël avant leur entrée à Gaza. Il a également salué la foi et la détermination des troupes à défendre le pays.

Dans le nord, dit Netanyahu, Tsahal défend et attaque. Il a affirmé qu’Israël n’accepterait pas que le Hezbollah ou le Hamas au Liban « nuisent à nos communautés et à nos citoyens ».

« Nous répondrons par des tirs nourris à chacune de leurs attaques contre nous », a-t-il promis.

Si le Hezbollah entre en guerre, dit Netanyahu – puis le répète – « il commettra la plus grande erreur de sa vie ».

Concernant les otages détenus à Gaza, Netanyahu a affirmé s’être entretenu avec le président de la Croix-Rouge et lui a demandé d’œuvrer pour obtenir leur libération immédiate, « comme l’exige le droit international ». Il a également exigé que la Croix-Rouge visite tous les otages et s’assure qu’ils aillent bien, là encore comme l’exige le droit international.

« Il n’y aura pas de cessez-le-feu sans le retour de nos kidnappés », a souligné Netanyahu, délivrant cette déclaration « à nos ennemis comme à nos amis ». Il a ajouté que l’opération terrestre était une partie essentielle des efforts visant à ramener les otages chez eux.

En ce qui concerne le front diplomatique, Netanyahu a affirmé qu’Israël s’efforçait de donner à Tsahal une marge de manœuvre diplomatique. Il a dit avoir indiqué aux dirigeants étrangers que si Israël ne gagnait pas, leurs pays seraient les prochains. Mais Israël gagnera, a-t-il promis.

Il a souligné qu’il s’entretenait régulièrement avec le président américain Joe Biden et appréciait le soutien de la Maison Blanche et du peuple américain.

Il a promis qu’Israël « détruira les capacités militaires et de gouvernance du Hamas… Que Gaza ne constituera plus une menace pour Israël ».

Netanyahu a appelé à nouveau la population de Gaza à se déplacer vers le sud : « Vous le faites déjà, continuez, car nous ne nous arrêterons pas », a-t-il dit.

Et il a promis à nouveau qu’aucun carburant ne sera autorisé à entrer à Gaza, « et pas de cessez-le-feu sans le retour de nos otages ».

Netanyahu a promis que son gouvernement financera la réhabilitation des communautés dévastées du sud d’Israël, quel qu’en soit le prix.

« Nous lutterons ensemble, et avec l’aide de Dieu, nous gagnerons ensemble », a conclu Netanyahu.

Il n’a pas répondu aux questions.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontre des officiers des forces terrestres à la base de Tzeelim, dans le sud d’Israël, le 7 novembre 2023. (Crédit : Haim Zach / GPO)

Plus tôt dans la journée, s’adressant aux troupes et aux commandants des forces terrestres de la base de Tzeelim, Netanyahu leur avait déclaré qu’ils « sauvaient l’État ».

L’opération en cours de Tsahal à Gaza, a-t-il déclaré, « est un succès incroyable. Je vous le dis, les Américains étaient là. Ils sont venus expliquer ce qui s’est passé à Falloujah… Ils sont stupéfaits par nos réalisations… Bien sûr, il y a des pertes douloureuses, mais dans l’ensemble, le succès est phénoménal. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.