Rivlin : L’antisémitisme, une maladie maligne qui démantèle les peuples
Rechercher

Rivlin : L’antisémitisme, une maladie maligne qui démantèle les peuples

S’exprimant en premier lors de l’événement de Yad Vashem, le président Reuven Rivlin a remercié les dirigeants du monde entier présents « pour votre engagement en faveur du souvenir de la Shoah, pour votre engagement envers les citoyens du monde, envers ceux qui croient en la dignité de l’homme ».

Selon lui, la démocratie ne doit pas être considérée comme acquise.

Le peuple juif sait que « si nous ne nous souvenons pas, l’histoire peut se répéter ».

Il a déclaré que l’antisémitisme « ne s’arrête pas seulement aux Juifs. Le racisme et l’antisémitisme est une maladie maligne qui démantèle les peuples et les pays, et aucune démocratie ni aucune société n’y échappe ».

Il a ajouté qu’Israël n’est pas une compensation pour la Shoah… Israël a été créé parce que c’est notre patrie ». Israël « n’est plus une victime ». Nous nous défendrons toujours et nous défendrons notre peuple ».

C’est vous qui le dites...