L’officier qui a frappé un Israélien d’origine éthiopienne en commission
Rechercher

L’officier qui a frappé un Israélien d’origine éthiopienne en commission

L'incident avait déclenché des manifestations des Ethiopiens israéliens pour dénoncer le racisme dont ils sont victimes

Des images de la vidéo montrant des policiers rouant de coups un soldat d'origine éthiopienne, Damas Pakada, qui a affirmé avoir été la cible d'une attaque raciste, en mai 2015. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Des images de la vidéo montrant des policiers rouant de coups un soldat d'origine éthiopienne, Damas Pakada, qui a affirmé avoir été la cible d'une attaque raciste, en mai 2015. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Un des officiers de police qui a été filmé en train de frapper, plus tôt ce mois-ci, un soldat de Tsahal Ethiopien israélien a été convoqué pour une audience disciplinaire, a révélé le commissaire en chef de la police, Yohanan Danino.

La violence des deux officiers qui ont battu Damas Pakada, a déclenché une série de manifestations violentes à Jérusalem et à Tel-Aviv.

Un clip amateur publié après le passage à tabac a révélé que les deux policiers ont roué de coups Pakada, qui portait l’uniforme, alors que ce dernier ne les avait apparemment pas provoqués.

L’incident est devenu un cri de ralliement pour les membres de la communauté éthiopienne en Israël, qui affirment qu’ils sont victimes de discriminations continues et de racisme.

Plus de 135 000 Juifs d’origine éthiopienne vivent en Israël, beaucoup d’entre eux ont immigré en deux vagues – 1984 et 1991.

Mais ils ont souvent du mal à s’intégrer dans la société israélienne, sur fond d’accusations persistantes de discrimination institutionnelle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...