Israël en guerre - Jour 288

Rechercher

L’ONU nomme une ex-ministre néerlandaise pour coordonner l’aide humanitaire à Gaza

La guerre a forcé 1,9 million de personnes à fuir leur foyer dans la bande de Gaza, soit 85 % de la population selon l'ONU

Sigrid Kaag, alors ministre néerlandaise des Finances, répond aux journalistes au siège de l'UE à Bruxelles, le 13 février 2023. (Crédit : John Thys/AFP, File)
Sigrid Kaag, alors ministre néerlandaise des Finances, répond aux journalistes au siège de l'UE à Bruxelles, le 13 février 2023. (Crédit : John Thys/AFP, File)

L’ONU a annoncé mardi la nomination d’une ministre néerlandaise sortante, Sigrid Kaag, au poste de coordinatrice de l’aide humanitaire et de la reconstruction à Gaza, après une résolution du Conseil de sécurité sur l’aide dans le territoire palestinien.

Sigrid Kaag « facilitera, coordonnera, contrôlera et vérifiera les envois d’aide humanitaire à Gaza » et aura aussi pour tâche de mettre « en place un mécanisme des Nations unies pour accélérer les envois d’aide humanitaire à Gaza par l’intermédiaire d’Etats non parties au conflit », a précisé le porte-parole du secrétaire général Antonio Guterres dans un communiqué.

Elle doit prendre ses fonctions le 8 janvier, a-t-il ajouté.

Une nomination saluée par les Etats-Unis, qui souhaitent une coordination « sur les efforts visant à accélérer et à rationaliser l’acheminement de l’aide humanitaire vitale aux civils palestiniens à Gaza », a fait savoir le porte-parole du département d’Etat Matthew Miller dans un communiqué.

Sigrid Kaag, ministre des Finances et vice-Première ministre dans le gouvernement sortant de Mark Rutte, a été nommée en vertu de la résolution du Conseil de sécurité adoptée vendredi et qui exige l’acheminement « à grande échelle » de l’aide humanitaire à Gaza.

La guerre a forcé 1,9 million de personnes à fuir leur foyer dans la bande de Gaza, soit 85 % de la population selon l’ONU. Le risque de famine dans le territoire a été pointé par l’ONU et la plupart des hôpitaux sont hors service – le groupe terroriste palestinien étant largement accusé de les utiliser comme bases opérationnelles, de même que les écoles, dont celles gérées par l’ONU, et les mosquées.

« Malheureusement, en raison de l’échec total de l’ONU à travailler en collaboration avec d’autres partenaires de la région, il n’a pas été possible d’acheminer plus de 125 camions [d’aide] par jour », avait indiqué le président Isaac Herzog lors d’une réunion avec le président du Sénat français, Gérard Larcher, en visite dans la région il y a une dizaine de jours.

Aussi, le Hamas est accusé de ne pas donner l’aide aux Gazaouis et de a garder pour eux, comme en témoignent de nombreuses vidéos et de témoignages.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.