Méfiant jusqu’au bout, un fervent activiste anti-vax meurt de la COVID
Rechercher

Méfiant jusqu’au bout, un fervent activiste anti-vax meurt de la COVID

Dans un dernier post, Hai Shoulian a raillé la vaccination et les restrictions, disant que la police aurait tenté de l'empoisonner

Hai Shoulian. (Capture d'écran : Facebook)
Hai Shoulian. (Capture d'écran : Facebook)

Un fervent opposant à la vaccination contre le coronavirus est décédé lundi, quelques jours après avoir été hospitalisé dans un état grave suite à des complications de la COVID-19.

Hai Shoulian, 57 ans, sera resté farouchement hostile au vaccin jusqu’à la fin, recommandant vivement aux autres anti-vax de « continuer le combat » dans un post paru samedi sur Facebook, qui était accompagné d’une photo le montrant relié à une bouteille d’oxygène.

« La situation est la plus critique qui soit pour moi. Je suis dans l’incapacité de parler ou de répondre quand on me parle. Je n’ai plus d’oxygène et je suis incapable de stabiliser mon état », a-t-il écrit.

Shoulian a ajouté que, « avec l’aide de Dieu », il pourrait guérir d’ici deux ou trois semaines et il a raillé le système du pass vert mis en place par le gouvernement qui limite l’accès à de nombreux espaces publics et événements aux seules personnes vaccinées, guéries du coronavirus ou en mesure de présenter un résultat de test négatif.

« Cela n’a rien à voir avec le coronavirus. Cela n’a rien à voir avec les vaccins. C’est une histoire de coercition », a-t-il continué.

Dans une vidéo, la semaine dernière, Shoulian avait affirmé que la police avait tenté de l’empoisonner après son arrestation survenue au cours d’une manifestation récente contre le pass vert.

« Je vous le dis, c’est une tentative qui vise à me faire disparaître et si quelque chose devait m’arriver, sachez que c’est très exactement à cause de ça », avait-il continué.

חברים יקרים. מצבי קריטי ביותר.אני במצב קשה מאוד בבית חולים וולפסון שבחולון מחלקת קורונה.לא מסוגל לדבר ולהגיב…

Posted by Hai Shoulian on Saturday, September 11, 2021

Suite à sa mort, d’autres opposants au vaccin contre le coronavirus ont repris ces affirmations, de nombreux usagers de Facebook écrivant qu’il avait été assassiné.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...