Mekorot éteindra les lumières de ses usines d’eau la nuit pour les animaux
Rechercher

Mekorot éteindra les lumières de ses usines d’eau la nuit pour les animaux

La société nationale des eaux éteindra ses usines pendant les heures de nuit pour économiser de l'argent et réduire la pollution lumineuse qui perturbe le comportement des animaux

Grues grises en migration au lac Agmon Hula dans la vallée de la Hula au nord d'Israël, le 16 novembre 2017. (AFP Photo/Menahem Kahana)
Grues grises en migration au lac Agmon Hula dans la vallée de la Hula au nord d'Israël, le 16 novembre 2017. (AFP Photo/Menahem Kahana)

La compagnie des eaux Mekorot a annoncé dimanche qu’elle allait éteindre les lumières la nuit dans la plupart de ses installations, à la fois pour économiser de l’argent et pour réduire la pollution lumineuse qui interfère avec la faune et la flore.

La lumière artificielle peut perturber les écosystèmes et une myriade de processus naturels, de la migration des oiseaux à la reproduction des coraux en passant par les cycles hormonaux humains.

En collaboration avec la Société pour la protection de la nature en Israël ou SPNI, l’Autorité israélienne pour la nature et les parcs et le ministère de la Protection de l’environnement, l’autorité a examiné les endroits où elle pouvait éteindre les lumières.

En restant dans l’obscurité et en n’allumant les lumières que lorsque c’est nécessaire, elle réalisera un gain annuel estimé à 600 000 NIS (150 000 euros).

Une tortue verte qui vient d’éclore se dirige vers la mer la nuit. (BBC/Screenshot)

La pollution lumineuse entraîne un gaspillage d’électricité et d’argent, augmente l’empreinte carbone du pays et nuit à la nature.

La plupart des mammifères en Israël sont actifs la nuit, y compris les espèces de chauve-souris qui aident à lutter contre les parasites agricoles et les moustiques. Les lumières artificielles aveuglent les chauves-souris et nuisent à leur capacité de mouvement. La plupart des oiseaux qui migrent dans le ciel d’Israël, en provenance ou à destination de l’Europe et de l’Asie, volent la nuit et, pour ceux qui utilisent les étoiles pour voler, l’éclairage vers le ciel peut interférer avec leur orientation spatiale. L’éclairage du littoral interfère avec l’orientation des tortues de mer qui éclosent dans leurs nids dans le sable et se dirigent vers la mer lorsque l’eau est plus claire que la terre.

Netivei Israel – la société nationale d’infrastructure de transports – étudie également les moyens de prévenir la pollution lumineuse le long des routes en s’assurant qu’elle éclaire la route et non d’autres zones à proximité. La nécessité de réduire la pollution lumineuse a été intégrée dans le processus de planification de la société et l’éclairage des routes existantes sera remplacé dans les années à venir par des luminaires plus respectueux de l’environnement.

Petroleum & Energy Infrastructures Ltd, une entreprise publique qui stocke et distribue du carburant, s’efforce également de remplacer la lumière polluante autour de ses dépôts de stockage.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...