Mer Morte et cannabis : 2 firmes s’associent pour créer des produits cosmétiques
Rechercher

Mer Morte et cannabis : 2 firmes s’associent pour créer des produits cosmétiques

Together Pharma, fabricant de cannabis médical, s'est associé à la firme cosmétique Premier Dead Sea Cosmetics pour créer une nouvelle ligne de produits

Un travailleur s'occupe de plants de cannabis dans une usine en croissance de la société Tikun Olam près de la ville de Safed, au nord du pays, le 31 août 2010. (Abir Sultan / Flash90)
Un travailleur s'occupe de plants de cannabis dans une usine en croissance de la société Tikun Olam près de la ville de Safed, au nord du pays, le 31 août 2010. (Abir Sultan / Flash90)

L’entreprise israélienne Together Pharma Ltd., qui fabrique et distribue du cannabis médical, a signé un accord avec la forme cosmétique locale Premier Dead Sea Cosmetics Laboratories pour collaborer dans la création d’une ligne de produits thérapeutiques et cosmétiques combinant les minéraux de la mer Morte et un composant, le cannabidiol (CBD), extrait des plants de cannabis.

Dans le cadre de cet accord, les deux entreprises vont fonder une société mixte qui sera basée en Europe, selon une soumission présentée lundi à la bourse de Tel Aviv où les actions de Together sont échangées.

Premier fournira à la société mixte des crèmes fabriquées à partir de minéraux de la mer Morte et Together le CBD, dérivé du cannabis.

Le CBD est un antioxydant sans propriétés psychoactives extrait du plant de cannabis qui gagne rapidement en importance en raison de ses nombreux avantages pour le bien-être global de l’être humain. Contrairement au THC, qui est la partie psychotrope de la feuille de cannabis, le CBD est une substance anti-inflammatoire non toxique qui est très bien tolérée par le corps avec peu d’effets secondaires, notent les chercheurs.

Un individu lisant le journal dans la mer Morte (Crédit : Flash 90)

Cette convention ne sera mise en oeuvre que lorsque les entreprises se seront assurées que le CBD peut être intégré dans les produits cosmétiques de Premier, à la satisfaction des deux parties, a dit la soumission. Les essais ont d’ores et déjà commencé dans l’usine de Premier installée en Italie.

Les deux firmes estiment que la fabrication des produits conjoints a un « important potentiel marketing », a noté la soumission.

Les deux entreprises feront initialement appel à des sous-traitants pour traiter les matières premières et les transformer en produit commercial ainsi que pour les emballages. Seconde étape, la société mixte établira une usine d’emballage et de fabrication. Dans cet objectif, Together fournira à la société mixte 2 millions d’euros sous forme de prêt. Together sera propriétaire de 51 % de la société mixte et Premier de 49 %.

Après la construction de l’usine, Premier sera en mesure d’utiliser l’installation pour la fabrication d’autres produits cosmétiques également.

Via sa filiale Globus Pharma Ltd., Together a une franchise gouvernementale l’autorisant à cultiver et à commercialiser de la marijuana à usage médical en Israël.

Israël est un pays connu pour être pionnier dans la recherche sur le cannabis et des estimations gouvernementales indiquent que l’économie pourrait récolter de cette industrie 285 millions à 1,14 milliard de dollars par an. Environ 50 entreprises travaillent dans le cannabis médical en Israël, depuis la culture des plants jusqu’aux dispositifs de livraison de cette drogue au sein de l’Etat juif, selon Reuters.

Toutefois, les exportations sont soumises à une interdiction appliquée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, ce qui a amené les fabricants de produits basés sur le cannabis à ouvrir des sociétés à l’étranger.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...