Meyer Habib n’a rien contre la double nationalité des élus en France
Rechercher

Meyer Habib n’a rien contre la double nationalité des élus en France

Le débat sur la déchéance de la nationalité continue à remuer la classe politique française

Meyer Habib (Crédit : Capture d’écran/LCP)
Meyer Habib (Crédit : Capture d’écran/LCP)

Le débat sur la déchéance de la nationalité continue à remuer la classe politique française.

Thierry Mariani, député Les Républicains, a récemment twitté pour répondre à une attaque sur sa supposée double nationalité franco-italienne, « Je suis seulement Français (comme cela devrait être le cas pour TOUS les responsables politiques), » rapporte le Figaro.

L’élu avait indiqué lors d’une émission politique : « Je trouve que, lorsqu’on est un élu national, la moindre des choses me semble de n’avoir qu’une seule nationalité. On dénonce souvent les conflits d’intérêts qu’il peut y avoir sur le plan économique, il y en a aussi lorsqu’un ministre négocie des accords avec un pays voisin ».

Suite à cette déclaration, le député UDI Meyer Habib, s’est dit surpris par la position de Thierry Mariani.

« À partir du moment où on est d’une loyauté totale envers le pays où on est élu, je ne vois pas le problème de porter aussi un autre pays dans son cœur. Je défends avant tout mon pays. Serais-je plus compétent en n’ayant qu’une seule nationalité? Absolument pas, » a déclaré Habib, de nationalité franco-israélienne.

En Israël, les députés de la Knesset ne peuvent cumuler deux nationalités, selon l’article 16A de Loi relative à la Knesset.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...