Miri Regev veut amener le 70e anniversaire d’Israël à New York
Rechercher

Miri Regev veut amener le 70e anniversaire d’Israël à New York

La ministre de la Culture rêve d'une projection vidéo à Times Square, d'un gala fastueux à Manhattan à un prix - selon les critiques - qui pourrait s'élever à 5 millions de dollars

Times Square en plein Manhattan (Photo credit: Kobi Gideon / FLASH90)
Times Square en plein Manhattan (Photo credit: Kobi Gideon / FLASH90)

La ministre de la Culture Miri Regev, haute-responsable israélienne en charge des célébrations de la 70ème journée d’indépendance de l’Etat juif, programmerait certains des plus importants événements de l’année bien au-delà des rives israéliennes.

Selon un reportage diffusé par la chaîne Hadashot, Regev réfléchirait à une célébration internationale de la Journée de l’indépendance israélienne à New York sous les auspices du gouvernement israélien.

Les événements marquant cette journée pourraient comprendre la projection d’un court-métrage sur Israël sur les écrans de télévision géants de Times Square qui coïnciderait avec la parade Celebrate Israel qui est organisée tous les ans dans la Grande Pomme.

Miri Regev, ministre de la Culture et des Sports, avant la réunion hebdomadaire du cabinet dans les bureaux du Premier ministre, le 18 juin 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministère de la Culture réfléchirait également à un gala fastueux dans un hôtel de luxe de Manhattan qui accueillerait des diplomates et des délégations venues du monde entier. L’hôtel choisi a priori a d’ores et déjà été examiné par les responsables de la sécurité, a annoncé Hadashot.

Ce plan rencontre une opposition de la part d’autres branches du gouvernement. Selon des responsables du ministère des Affaires étrangères, il pourrait coûter entre trois et cinq millions de dollars.

« A l’heure où le ministère des Affaires étrangères lutte pour ses budgets, Regev gaspille de l’argent pour une soirée de gala dont les bénéfices diplomatiques sont peu clairs », a commenté un responsable sous couvert d’anonymat.

Malgré les critiques, le ministère des Affaires étrangères a apporté un soutien officiel à cette initiative, un responsable la qualifiant de « projet national important ».

Une source proche du ministère de la Culture a confirmé que « nous réfléchissons à un événement international qui serait une opportunité donnée de saluer et de s’identifier à Israël à l’occasion de sa 70ème journée de l’Indépendance ».

Selon cette source, les plans ne seront pas menés à bien si leur coût devait atteindre les chiffres avancés par le ministère des Affaires étrangères.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...