Rechercher

Mylo, un maitre-nageur virtuel israélien doté d’une intelligence artificielle

Coral Smart Pool vise le marché nord-américain, où le nombre de piscines résidentielles non surveillées est en hausse

Ricky Ben-David est journaliste au Times of Israël

L'entreprise israélienne Coral Detection Systems a conçu un dispositif d'IA capable de détecter les signes de noyade dans les piscines et d'envoyer des alertes urgentes en cas de danger de mort. (Crédit : Autorisation)
L'entreprise israélienne Coral Detection Systems a conçu un dispositif d'IA capable de détecter les signes de noyade dans les piscines et d'envoyer des alertes urgentes en cas de danger de mort. (Crédit : Autorisation)

Les décès accidentels par noyade sont un fléau les mois d’été, et l’une des cinq principales causes de décès chez les enfants de moins de 14 ans. Des professionnels de la santé, des parents et des militants s’efforcent de faire prendre conscience que la noyade peut survenir rapidement et sans bruit, même en présence de maîtres-nageurs.

Aux États-Unis, la majorité des noyades mortelles d’enfants se produisent dans des piscines privées, selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC). Les méthodes de prévention courantes, souvent imposées par la loi, consistent à restreindre l’accès aux piscines résidentielles en créant des barrières physiques, en plaçant des bâches ou des filets de sécurité, et en installant des caméras de sécurité ou des alarmes de piscine qui préviennent de toute entrée non autorisée dans la piscine, ou dans son périmètre.

« Ces mesures sont insuffisantes », affirme Shadie Bisharat, PDG de la start-up israélienne Coral Smart Pool (anciennement Coral Detection Systems), qui a mis au point un dispositif de surveillance pour piscine capable de suivre et de surveiller les nageurs et de détecter les noyades potentielles dans les piscines, en envoyant des alertes urgentes…

Coral Smart Pool a été fondée en 2015 par les entrepreneurs Eyal Golan (pas le chanteur israélien controversé) et le Directeur technique Tamar Avraham et tire son nom de Coral Sheri, une adolescente de 11 ans morte noyée aux côtés de son amie Or Koren dans sa piscine familiale à Savyon, en 2014.

À la suite de cet incident tragique, Golan, un expert en sécurité intérieure, a cherché à développer une technologie pour sécuriser sa propre piscine privée, mais il est resté bredouille. C’est alors qu’il a co-fondé l’entreprise pour exploiter une technologie avancée dans la lutte contre les noyades accidentelles.

Coral a entrepris de mettre au point un mécanisme de sécurité et de détection qui va plus loin que la plupart des produits de détection disponibles sur le marché, a expliqué Bisharat au Times of Israel lors d’une interview récente.

La plupart des détecteurs pourront « vous avertir que quelqu’un est entré dans la piscine, mais pas beaucoup plus », a-t-il déclaré. Coral utilise des capteurs et des caméras au-dessus de la piscine et sous l’eau pour surveiller en permanence les personnes dans la piscine et détecter les signes et les mouvements de noyade en utilisant l’intelligence artificielle (IA) et la vision par ordinateur. Il est livré avec une unité domestique séparée qui peut recevoir des alertes et une application d’accompagnement qui peut voir à l’intérieur de la piscine.

Le « maitre-nageur virtuel » Mylo de Coral Smart Pool. (Crédit : Autorisation)

Après une phase pilote de trois ans avec un produit bêta, Coral lance son tout nouveau dispositif, Mylo, présenté comme un « maitre-nageur virtuel » pour piscines résidentielles.

Le dispositif, a déclaré Bisharat, a été configuré sur la base de centaines d’heures de vidéos montrant de vraies personnes en détresse dans l’eau, ainsi que des scénarii simulés de noyade. « Nous travaillons sur ce dispositif depuis 2018 et avons accumulé une grande quantité de données qui rendent l’appareil plus intelligent. Nous avons donc cet avantage », a-t-il déclaré.

L’entreprise a déposé un certain nombre de brevets pour sa technologie.

Bisharat dit que Coral opère dans l’écosystème IoT (internet des objets), plus précisément des piscines intelligentes, mais qu’elle est la seule entreprise à posséder des caméras aquatiques intégrées, son principal différentiateur.

« Nous avons un produit qui a fait ses preuves sur le marché au stade pilote et pour lequel il existe une forte demande. C’est le seul produit qui surveille l’activité à l’intérieur de la piscine », a-t-il expliqué.

Mylo peut détecter deux types de noyades, a précisé Bisharat.

« L’un où les gens coulent au fond – comme les jeunes enfants – et l’autre où ils montrent des signes de détresse, ou de pré-noyade. »

Il souligne que l’appareil ne remplace en aucun cas la surveillance étroite des adultes, mais fonctionne comme une couche de sécurité supplémentaire qui peut les alerter rapidement d’un danger via l’application qui l’accompagne.

Bisharat a rejoint Coral plus tôt cette année après plus de 15 ans dans l’industrie de l’automobile en tant que cadre dans des entreprises mondiales. Il est également directeur du conseil d’administration du Israeli Leadership Forum, une organisation qui rassemble des entrepreneurs, des hommes d’affaires et des représentants du gouvernement.

« Après 15 ans dans le secteur automobile, je voulais faire quelque chose de bien, comme aider à sauver des vies », a-t-il déclaré.

Bisharat est actuellement à la tête d’une vision plus large pour l’entreprise qu’il décrit comme « sauver des vies d’abord, améliorer des vies ensuite ».

Le dispositif Mylo de Coral est équipé d’un certain nombre de fonctionnalités allant de la surveillance de la qualité de l’eau pour des éléments tels que les débris et les niveaux chimiques à des applications de style de vie et de bien-être.

« Il peut contrôler la température, surveiller les filtres, déterminer la qualité et l’état de l’eau, mais aussi compter les longueurs effectuées par une personne, ou encore calculer les calories brûlées et même prendre des selfies », a déclaré Bisharat.

La société se concentre exclusivement sur le marché américain, où l’on compte quelque 10 millions de piscines, tant privées que publiques.

Selon Bisharat, le marché américain des piscines résidentielles connaît une croissance rapide, surtout depuis la pandémie, et devrait doubler au cours des prochaines années.

Coral proposera deux options : un achat unique qui coutera entre 1 000 et 1 500 dollars ou une option d’abonnement mensuel qui comprend des mises à jour gratuites et une connexion à une salle de contrôle qui gérera les urgences, « comme le font les sociétés de télésurveillance », a déclaré Bisharat.

« Un tel service est également applicable aux petites piscines communautaires ou aux piscines communes » dans les zones résidentielles, a-t-il ajouté. Coral espère commencer à lancer le modèle d’abonnement en 2024.

La start-up emploie une douzaine de personnes, principalement en Israël, où se trouvent les opérations de R&D de Coral à Binyamina. Elle dispose d’une petite division commerciale aux États-Unis.

Coral a levé environ 6 millions de dollars en capital-risque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...