Rechercher

NBA : Kyrie Irving rejette tout antisémitisme et « respecte toutes les religions »

La star avait tweeté un lien vers le site d'Amazon où peut être loué ou acheté "Hebrews to Negroes: Wake Up Black America", film diffusant des tropes antisémites

Le gardien des Brooklyn Nets Kyrie Irving réagit contre les Chicago Bulls lors du second quart temps d'un match de basket de NBA le 15 mai 2021 à New York. (AP / Adam Hunger)
Le gardien des Brooklyn Nets Kyrie Irving réagit contre les Chicago Bulls lors du second quart temps d'un match de basket de NBA le 15 mai 2021 à New York. (AP / Adam Hunger)

La star des Brooklyn Nets Kyrie Irving a estimé samedi que « ‘l’étiquette’ d’antisémite » qu’on lui a attribuée était « injustifiée » et a assuré « respecter toutes les religions », après avoir provoqué la polémique en relayant jeudi un film considéré comme antisémite.

« L’étiquette ‘d’antisémite’ qu’on m’a collée n’est pas justifiée et ne reflète pas la réalité ou la vérité dans laquelle je vis tous les jours. Je respecte et je veux apprendre de tous les milieux et de toutes les religions », a écrit le joueur de 30 ans sur son compte Twitter samedi.

« Je suis un OMNISTE (personne qui reconnaît et respecte de toutes les religions ou l’absence de religion, NDLR) et je ne voulais manquer de respect aux croyances religieuses de quiconque », a ajouté le meneur des Nets.

Avant de jouer et de perdre avec les Nets contre les Mavericks jeudi, la star avait tweeté et posté sur Instagram un lien vers le site d’Amazon où peut être loué ou acheté « Hebrews to Negroes: Wake Up Black America » (« H2N »), provoquant un tollé sur la toile.

Le film, réalisé par Ronald Dalton Jr., est adapté d’un livre éponyme datant de 2015, dans lequel il est écrit par exemple que « de nombreux Juifs célèbres de haut rang » ont « admis » avoir « adoré Satan ou Lucifer ».

Cet ouvrage cite également des passages de la publication antisémite Les Protocoles des Sages de Sion et fait référence aux « médias d’information contrôlés par les Juifs ».

Les Brooklyn Nets avaient condamné « fermement » la diffusion de ce message par leur joueur, alors que le propriétaire du club Joe Tsai avait déploré la situation sur son compte Twitter.

Outre sa mise au point sur Twitter samedi, Irving s’est insurgé contre un journaliste, à l’issue du match des Nets perdu contre Indiana (125-116), alors que ce dernier suggérait qu’il faisait la promotion du film : « S’il vous plaît, arrêtez d’appeler ça une promotion », a réagi Irving avant d’ajouter « Passons à autre chose (…) « Ne me déshumanisez pas ici. »

L’entraîneur des Nets Steve Nash a déclaré que le club avait parlé à Irving. « Clairement, je pense que nous représentons tous des valeurs d’inclusion et d’égalité, et que nous condamnons les discours de haine. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...