Netanyahu à la ministre allemande : l’Iran en tête de la liste des menaces
Rechercher

Netanyahu à la ministre allemande : l’Iran en tête de la liste des menaces

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen

Ursula von der Leyen (Crédit : CC BY 3.0)
Ursula von der Leyen (Crédit : CC BY 3.0)

Netanyahu a déclaré à Leyen : « Nos défis sont constamment en mutation. Nous avons fait la paix avec deux de nos voisins arabes, mais il existe de nouvelles forces dans la région. Elles nous menacent non seulement nous, mais aussi bien sûr nos voisins arabes avec lesquels nous avons fait la paix. »

« Cela crée la possibilité d’établir de nouvelles alliances avec d’autres pays arabes, mais dans le même temps, nous affrontons une grande menace émanant de l’islam militant, de militants sunnites, sous la forme de l’Etat islamique, d’Al-Qaïda et d’Al-Nosra. Mais la plus grande menace que nous voyons, et que je pense que nos voisins voient aussi, est la menace qui émane des ambitions impériales et théocratiques du régime des ayatollahs en Iran. Ils cherchent, comme vous le savez, à développer la capacité de se doter d’armes nucléaires. Ils sont engagés dans une campagne de conquête et de bouleversement dans tout le Moyen-Orient, aujourd’hui au Yémen, autour des frontières d’Israël au Liban, non loin de notre frontière du Golan, à Gaza », a affirmé Netanyahu.

« Nous considérons que le plus grand défi pour la sécurité du Moyen-Orient, d’Israël et du monde est la quête impériale de l’Iran, couplée à sa quête d’armes nucléaires. Nous espérons que cela soit évité, de préférence par des moyens diplomatiques. Nous pensons qu’un meilleur accord que celui proposé à Lausanne est nécessaire, et je crois que cela est important pour notre avenir commun et pour notre sécurité commune », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...