Israël en guerre - Jour 143

Rechercher

Netanyahu accuse l’Iran d’avoir attaqué un pétrolier lié à Israël

Les deux pays sont engagés depuis plusieurs années dans une guerre de l'ombre sur fond d'inquiétudes d'Israël vis-à-vis du programme nucléaire iranien

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, au centre, dirige une rencontre du cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 19 février 2023. (Crédit : Yoav Dudkevitch/ POOL/ Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, au centre, dirige une rencontre du cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 19 février 2023. (Crédit : Yoav Dudkevitch/ POOL/ Flash90)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé dimanche l’Iran d’être derrière l’attaque d’un navire pétrolier lié à un homme d’affaires israélien, touché, selon la compagnie qui l’exploite, « par un objet aéroporté » en mer d’Arabie.

« La semaine dernière, l’Iran a encore attaqué un pétrolier dans [la région du] golfe Persique et porté un coup à la liberté internationale de navigation », a déclaré Netanyahu en Conseil des ministres.

Selon la compagnie grecque Eletson qui l’exploite, le Campo Square, transporteur de produits pétroliers battant pavillon libérien, a été touché le 10 février « par un objet aéroporté alors qu’il se trouvait en mer d’Arabie à environ 300 milles marins des côtes omanaises et indiennes ».

« Le navire et l’équipage sont en sécurité et poursuivent leur route comme prévu », a indiqué la société dans un communiqué, faisant état de « dégâts mineurs sur le bateau ».

Interrogé par l’AFP, un porte-parole d’Eletson a indiqué que la société libérienne propriétaire du Campos Square était liée à Zodiac Maritime, compagnie de transport maritime britannique fondée et présidée par l’homme d’affaires israélien Eyal Ofer.

Mis en cause par certains médias, l’Iran n’a fait aucun commentaire.

Capture d’écran d’une vidéo montrant le pétrolier Campo Square. (Capture d’écran/ YouTubet/used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)

« Face à l’Iran, nos efforts ne s’arrêtent pas pour une raison simple: parce que les actes d’agression de l’Iran ne s’arrêtent pas », a déclaré Netanyahu dimanche.

Bête noire du chef du gouvernement israélien, la République islamique d’Iran, est un ennemi juré d’Israël, qu’elle qualifie de « Petit Satan » par comparaison avec le « Grand Satan » américain.

Les deux pays sont engagés depuis plusieurs années dans une guerre de l’ombre sur fond d’inquiétudes d’Israël vis-à-vis du programme nucléaire iranien.

Téhéran a accusé Israël d’être derrière des sabotages ayant visé ses activités d’enrichissement d’uranium ou l’élimination de plusieurs chercheurs liés à son programme nucléaire.

Tout récemment, la République islamique a accusé Israël d’être responsable de l’attaque d’une usine dépendant du ministère de la Défense à Ispahan (centre de l’Iran), le 28 janvier.

En novembre 2022, Israël et les Etats-Unis avaient accusé Téhéran d’être derrière une attaque au drone ayant visé un pétrolier exploité par une compagnie appartenant à Idan Ofer, le frère d’Eyal Ofer, au large des côtes d’Oman.

En 2021, Israël et l’Iran s’étaient accusés mutuellement d’attaques contre des navires de l’un et de l’autre, sur un théâtre allant de la Méditerranée orientale à l’océan Indien.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.