Israël en guerre - Jour 201

Rechercher

Un pétrolier appartenant à un Israélien attaqué par un drone iranien en mer d’Arabie

Selon son exploitant, le Campo Square a été légèrement endommagé par un objet aéroporté ; il dément l'implication de navires iraniens dans cette attaque, la semaine dernière

Capture d'écran d'une vidéo montrant le pétrolier Campo Square. (Capture d'écran/ YouTubet/used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)
Capture d'écran d'une vidéo montrant le pétrolier Campo Square. (Capture d'écran/ YouTubet/used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)

Un pétrolier appartenant à une firme internationale actuellement dirigée par un Israélien a été pris pour cible, la semaine dernière, lors d’une attaque au drone kamikaze en mer d’Arabie, selon des informations rendues publiques vendredi.

Citant un officiel de l’armée américaine et une source militaire régionale, la BBC Persian a affirmé que cette attaque contre le Campo Square avait impliqué plusieurs navires iraniens et probablement un drone Shahed 136 – ce drone utilisé par la Russie dans son offensive en Ukraine.

Selon la BBC, des documents indiquent que le Campo Square appartient à la Zodiac Maritime Company, propriété du magnat israélien du transport maritime Eyal Ofer. Zodiac a expliqué en réponse que le bateau était exploité par une compagnie grecque, Eletson.

Eletson a ultérieurement confirmé l’incident, démentant néanmoins l’implication de navires iraniens.

« Eletson confirme l’existence d’un incident qui a touché l’un de nos navires, le Campo Square, qui navigue sous pavillon libérien », a indiqué le communiqué.

« Le navire, qui ne transportait pas de cargaison, a été touché par un objet aéroporté alors qu’il se trouvait dans la mer d’Arabie à approximativement 300 miles nautiques des côtes de l’Inde et d’Oman », a continué Eletson qui a ajouté que l’incident était survenu le 10 février.

« Nous pouvons confirmer que le navire et l’équipage sont en sécurité et qu’ils continuent leur traversée comme prévu. Le navire a essuyé des dégâts mineurs », a poursuivi la firme, affirmant que « les notifications nécessaires avaient été faites aux autorités concernées ».

La source militaire aurait déclaré que l’attaque était susceptible de signaler « une intensification des actions menaçantes de l’Iran à l’encontre du transport maritime dans la région ».

La source a aussi confié au journaliste que la République islamique elle-même était à l’origine de l’attaque.

Le Foreign Office britannique a dit qu’il œuvrait actuellement à clarifier l’incident tout en soulignant que les bateaux devaient être en mesure de naviguer librement.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.