Netanyahu accuse Téhéran de « piller » l’intelligence des Iraniens
Rechercher

Netanyahu accuse Téhéran de « piller » l’intelligence des Iraniens

Le Premier ministre a fait l'éloge des expatriés du pays ennemi qui ont réussi dans la Silicon Valley, et demande pourquoi ils doivent partir pour y arriver

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a fait l’éloge des Iraniens pour leur ingéniosité commerciale et a critiqué le régime en place à Téhéran pour avoir détourné les richesses du pays vers le « terrorisme », dans une vidéo en anglais jeudi.

« Les Iraniens sont parmi les personnes les plus douées et les plus prospères du monde », a déclaré Netanyahu dans la vidéo. « Dans la Silicon Valley, les entrepreneurs d’origine iranienne figurent parmi les fondateurs et les PDG d’Uber, d’Ebay, de Dropbox et de nombreuses autres entreprises exceptionnelles. Le peuple iranien est brillant. Il est innovateur. »

Le Premier ministre a accusé le régime en place de « piller les richesses du pays ».

« N’est-il pas honteux que l’Iran n’investisse pas dans son peuple ? Au lieu de cela, ils détournent des dizaines de milliards de dollars pour leur programme nucléaire, pour la propagation du terrorisme dans le monde entier, pour leurs agressions dans tout le Moyen-Orient. Pendant ce temps, le peuple iranien est celui qui souffre. »

Netanyahu n’a pas mentionné le régime de sanctions paralysantes, imposé pour dissuader l’Iran de poursuivre son programme nucléaire et d’autres activités déstabilisatrices militantes, qui ont joué un rôle majeur dans le ralentissement de la croissance à l’intérieur du pays depuis des années.

Il a dit espérer que l’avenir verrait « les entrepreneurs iraniens et israéliens travailler ensemble, en Iran et en Israël, pour le bien de toute l’humanité ».

Le chef du Mossad Tamir Pardo s’exprime lors d’une cérémonie marquant les 50 ans de la mort de l’agent du Mossad Eli Cohen, à la résidence du président le 18 mai 2015. (Haim Zach/GPO)

Les raisons de cette vidéo, qui est apparue quelques semaines après que les États-Unis ont déclaré qu’ils se retiraient de l’accord nucléaire de 2015 avec l’Iran, une décision que Netanyahu avait réclamée, ne sont pas claires.

La vidéo a été diffusée au moment-même où Hadashot a diffusé une interview dans laquelle le chef du Mossad Tamir Pardo avait déclaré qu’en 2011, Netanyahu avait ordonné aux militaires du pays de se préparer à frapper l’Iran d’un instant à l’autre.

Les faits se sont déroulés alors que Netanyahu et Ehud Barak, alors ministre de la Défense, craignaient que l’occasion de frapper les installations nucléaires iraniennes ne se perde, car les sites deviendraient si bien protégés que toute tentative de bombardement deviendrait inefficace. Israël craignait que l’Iran soit sur le point de produire des armes nucléaires, ce qu’il avait depuis longtemps promis de bloquer.

En fin de compte, Pardo et Benny Gantz, alors chef d’état-major de Tsahal, se sont opposés au plan de Netanyahu et le Premier ministre a abandonné le projet, a indiqué M. Pardo.

Stuart Winer a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...