Netanyahu dénonce une émission satirique qui a blessé les survivants de la Shoah
Rechercher

Netanyahu dénonce une émission satirique qui a blessé les survivants de la Shoah

Le Premier ministre condamne le programme Eretz Nehederet pour son "manque de valeurs"

Une capture d'écran de l'épisode du 29 janvier 2018 de 'Eretz Nehederet' (Keshet)
Une capture d'écran de l'épisode du 29 janvier 2018 de 'Eretz Nehederet' (Keshet)

Cette semaine, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a sévèrement critiqué l’émission de télévision satirique « Eretz Nehederet » pour s’être moquée de l’Holocauste.

Eretz Nehederet, dans son épisode de lundi (lien en hébreu), s’est moqué du poète et parolier israélien Yonatan Gefen, qui s’est excusé la semaine dernière pour avoir comparé l’adolescente palestinienne Ahed Tamimi à Hannah Senesh et Anne Frank, deux héroïnes juives de la Seconde Guerre mondiale.

Dans le sketch offensant, Gefen réédite sa déclaration initiale, mais échange Frank avec Hannah Senesh et Donald Duck. Il voit rapidement que les nouvelles excuses pourraient lui causer des ennuis avec Disney, alors il les supprime complètement.

L’épisode, intitulé « Not-Holocaust-Day », se moque aussi d’Avigdor Liberman pour avoir menacé de censurer les chansons de Gefen de la radio de l’Armée à cause de ses déclarations.

Tout au long du sketch, des acteurs imitant le ministre Liberman et la ministre de la Culture Miri Regev soulèvent diverses questions liées à la façon dont Israël traite les autres peuples – les Palestiniens et les demandeurs d’asile africains menacés d’expulsion – avant de faire chanter le public « Its not a Holocaust.

Netanyahu a reposté jeudi un clip vidéo de Miriam Indig, une survivante de l’Holocauste âgée de 90 ans, qui se plaignait en larmes du sketch, critiquant l’émission télévisée populaire pour « n’avoir apparemment aucune limite à son cynisme ou son manque de valeurs ».

ניצולת השואה מרים אינדיג נגד ארץ נהדרת

שמעתי בכאב את צערה של מרים אינדיג, ניצולת שואה כבת 90, על כך שהתוכנית ״ארץ נהדרת״ פגעה בניצולי השואה ובחנה סנש, איתה ישבה בכלא לפני שהוצאה להורג. כנראה שאין גבול לציניות ואין גבול לאובדן הערכים.

Posted by ‎Benjamin Netanyahu – בנימין נתניהו‎ on Thursday, 1 February 2018

Indig dans le clip se plaint au ministre des Communications Ayoub Kara de l’émission et du sketch satirique sur Senesh, avec qui elle a partagé la cellule avant son exécution par les nazis en 1944.

Hannah Senesh vêtue d’un uniforme de l’armée hongroise pour Purim (Crédit : Wikipedia)

« Je les ai entendus se moquer des survivants de l’Holocauste et d’Hannah Senesh à la télévision hier », a déclaré Indig dans son appel émouvant avec Kara.

« Personne ne sait comment on a souffert là-bas, et maintenant ils se moquent de nous comme si ça n’était jamais arrivé. »

De nombreux utilisateurs des réseaux sociaux se sont fait l’écho du dégoût de Netanyahu pour le sketch, et certains ont accusé le Premier ministre d’utiliser la vidéo d’Indig comme excuse pour critiquer les médias, affirmant que le sketch se moquait des excuses forcées de Gefen et non des survivants de l’Holocauste.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...