Netanyahu : Israël au « coude à coude » avec la France dans la lutte contre le terrorisme
Rechercher

Netanyahu : Israël au « coude à coude » avec la France dans la lutte contre le terrorisme

Ban dénonce des "attaques terroristes méprisables" ; Erdogan réclame un "consensus contre le terrorisme" ; Le Canada "solidaire de la France" après les "violentes attaques"

Benjamin Netanyahuà une réunion de son gouvernement à Jérusalem le 11 octobre 2015. (Crédit :  Amit Shabi/POOL)
Benjamin Netanyahuà une réunion de son gouvernement à Jérusalem le 11 octobre 2015. (Crédit : Amit Shabi/POOL)

Israël se tient au « coude à coude » avec la France dans la « guerre commune contre le terrorisme », a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu après les attentats de Paris.

« Israël se tient au coude à coude avec le président François Hollande et avec le peuple français dans la guerre commune contre le terrorisme », a indiqué M. Netanyahu en présentant ses condoléances, au nom du peuple israélien, aux familles des victimes et uen souhaitant un prompt rétablissement aux blessés.

D’autres personnalités politiques ont réagi sur leur compte Twitter qui ont été retweetés par le compte officiel du Palais de l’Élysée :

Le président américain Barack Obama a présenté son soutien à la population française. « Il est trop tôt pour savoir qui a fomenté les attaques de Paris, » a déclaré Obama, qui selon un responsable américain, se tient informé des évènements.

Le Premier ministre britannique David Cameron s’est déclaré « choqué ». « Je suis choqué par les évènements de ce soir à Paris », a écrit M. Cameron sur son compte Twitter. « Nos pensées et nos prières vont au peuple français. Nous ferons tout ce qui est possible pour aider ».

La chancelière allemande Angela Merkel s’est dite « profondément choquée » par les attaques.

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a dénoncé vendredi des « attaques terroristes méprisables » à Paris et a affirmé « se tenir au côté du gouvernement et du peuple français ».

M. Ban, cité par son porte-parole, a « exigé la libération immédiate des nombreuses personnes qui sont apparemment retenues en otages au théâtre du Bataclan ».

« Le secrétaire général fait confiance aux autorités françaises pour qu’elles fassent tout ce qui est en leur pouvoir afin de traduire rapidement en justice les responsables » de ces attaques, ajoute le communiqué de l’ONU.

M. Ban « adresse ses plus profondes condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés ».

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon lors d'une conférence de presse à la conférence des donateurs de Gaza au Caire, en Egypte, le 12 cctobre 2014 (Crédit photo: AFP / Khaled Desouki)
Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon lors d’une conférence de presse à la conférence des donateurs de Gaza au Caire, en Egypte, le 12 cctobre 2014 (Crédit photo: AFP / Khaled Desouki)

Le président de l’Assemblée générale de l’ONU Mogens Lykketoft a de son côté exprimé « la solidarité (de l’Assemblée) avec le gouvernement français et le peuple de France ».

« Le monde entier est scandalisé par les attaques à Paris », a-t-il affirmé dans un communiqué. « Nous devons tous nous unir pour combattre cette violence scandaleuse (qui) ne sera pas victorieuse et n’a pas sa place dans le monde moderne ».

Selon des diplomates, le Conseil de sécurité de l’ONU devait publier dans la soirée à New York une déclaration unanime de ses 15 membres condamnant ces attentats.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a présenté ses « condoléances les plus profondes » à la France après les attentats meurtriers de Paris vendredi soir et réclamé un « consensus de la communauté internationale contre le terrorisme ».

« En tant que pays qui connaît parfaitement les manières et les conséquences du terrorisme, nous comprenons parfaitement la souffrance que connaît maintenant la France », a ajouté lors d’une courte déclaration télévisée M. Erdogan, qui doit présider dimanche un sommet du G20 à Antalya (sud).

« Nous avons toujours dit qu’il devait y avoir un consensus de la communauté internationale contre le terrorisme », a poursuivi le président islamo-conservateur turc. « Nous avons toujours mené le combat contre le terrorisme avec détermination et nous continuons à le mener », a-t-il ajouté.

Ces derniers mois, la Turquie a été frappée par plusieurs attentats attribués aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI), notamment celui commis à Ankara le 10 octobre dernier, le plus meurtrier de son histoire, qui a fait 102 morts et plus de 500 blessés.

Le Canada « solidaire de la France » après les « violentes attaques »

Le Canada est « solidaire de la France » après « les violentes attaques » vendredi soir à Paris, et va « travailler avec la communauté internationale pour aider à prévenir ces actes terribles et insensés », a déclaré le Premier ministre Justin Trudeau.

Justin Trudeau (photo credit: CC BY-SA batmoo, Flickr)
Justin Trudeau (Crédit : CC BY-SA batmoo, Flickr)

Juste avant son départ pour la Turquie où il doit assister au sommet du G20, le chef du gouvernement canadien a présenté, au nom de « tous les Canadiens, ses « condoléances aux familles et aux amis des victimes ».

« Je suis troublé et attristé d’apprendre que tant de personnes ont été tuées ou blessées (vendredi) dans des attaques terroristes à Paris », a indiqué M. Trudeau.

« De retour de Paris, excessivement choquée par les attaques », a posté sur son compte Twitter la ministre de l’Environnement Catherine McKenna quand sa collègue de la Justice, Jody Wilson-Raybould, parlait « d’attaques tragiques ».

Le ministère des Affaires étrangères a donné des instructions aux Canadiens à Paris pour « une aide d’urgence » pour toute l’assistance qui leur serait nécessaire après les décisions françaises de fermer les frontières.

A Ottawa, l’ambassadeur de France au Canada Nicolas Chapuis a appelé les Français « au Canada au calme et à la solidarité face au terrorisme ».

« Les intérêts français au Canada font d’ores et déjà l’objet d’une protection renforcée de la part de la police canadienne », a assuré M. Chapuis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...