Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Netanyahu : se plier aux demandes du Hamas ne fera que « mener à un autre massacre »

Le Premier ministre a salué les réalisations "sans précédent" de l'armée dans le cadre de l'offensive contre le Hamas et a annoncé qu'après Khan Younès, Israël se préparera à combattre à Rafah

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu tient une conférence de presse à Jérusalem, le 7 février 2023. (Capture d'écran)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu tient une conférence de presse à Jérusalem, le 7 février 2023. (Capture d'écran)

Lors d’une conférence de presse mercredi soir depuis Jérusalem, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a de nouveau appelé à une « victoire écrasante » sur le Hamas.

« Nous sommes sur la voie d’une victoire complète. La victoire est à portée de main », a-t-il déclaré, prédisant que la guerre sera gagnée en « quelques mois » et non en quelques années.

Il a rappelé les objectifs de la guerre : détruire le Hamas, rapatrier les otages et faire en sorte que Gaza ne constitue plus une menace pour Israël.

Netanyahu a salué les réalisations « sans précédent » de l’armée dans le cadre de l’offensive contre le Hamas, et a vanté les dommages qu’Israël a infligés au groupe terroriste au pouvoir à Gaza.

Le Premier ministre a ajouté qu’après Khan Younès, l’armée se préparera à combattre à Rafah.

« Nous continuerons jusqu’au bout », a-t-il promis. « Il n’y a pas d’autre solution que la victoire totale. »

Netanyahu a également affirmé que la défaite du Hamas sera la « victoire du monde libre tout entier » et que le retour des otages reste une priorité absolue, arguant qu’une pression militaire accrue augmentera les chances de libération des captifs.

Selon lui, céder aux exigences du Hamas serait un désastre.

« L’après-guerre, c’est l’après-Hamas », a-t-il expliqué, précisant seulement qu’Israël est le seul à être en mesure de veiller à ce que Gaza soit démilitarisée.

Après le discours du Premier ministre, un journaliste a demandé à Netanyahu comment une victoire complète sera possible si Israël retire actuellement ses forces, si l’aide continue d’entrer dans Gaza et si le Hamas se réinstalle dans le nord de la bande de Gaza.

Des camions transportant de l’aide humanitaire vers Gaza, faisant la queue au poste frontière de Rafah, en Égypte, le 19 novembre 2023. (Crédit : Amr Nabil/AP/Dossier)

« C’est un processus qui prend du temps », répond-il.

Netanyahu a nié que le Hamas était en train de se reconstituer dans le nord de la bande de Gaza et insiste sur le fait que l’armée a démantelé les brigades et la chaîne de commandement militaire du groupe terroriste.

« Il n’y a pas d’alternative à l’effondrement militaire [du Hamas]. Il n’y aura pas d’effondrement civil [du régime du Hamas] sans effondrement militaire », déclare-t-il.

Il a également dénoncé les exigences du Hamas en matière de prise d’otages et affirme qu’Israël ne s’est engagé à rien.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a prédit que « le cercle de la paix s’élargira » si le Hamas est vaincu, après que l’Arabie saoudite a déclaré qu’elle ne normalisera pas ses relations avec Israël tant que la guerre à Gaza ne sera pas terminée et qu’un État palestinien n’aura pas été créé.

Netanyahu a également confirmé qu’il avait rejeté une demande américaine visant à ce que le secrétaire d’État Antony Blinken rencontre en privé le chef d’état-major de Tsahal, Herzi Halevi, déclarant qu’il ne rencontrait pas de commandants militaires sans la présence de dirigeants politiques lorsqu’il se rendait aux États-Unis ou dans d’autres pays.

« Je pense que c’est ainsi que nous devons agir », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.