Netanyahu reçoit la Haggadah de son défunt frère, qui pourrait être une fausse
Rechercher

Netanyahu reçoit la Haggadah de son défunt frère, qui pourrait être une fausse

Le Premier ministre a reçu des objets personnels ayant appartenu à Yoni Netanyahu des mains d'un de ses compagnons d'arme, mais certains n'ont peut-être pas appartenu au soldat

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, et Dr. Ido Netanyahu, à gauche, reçoive des objets personnels de leur frère Yoni à Jérusalem, le 15 avril 2019. (Crédit : Amos Ben-Gershom/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, et Dr. Ido Netanyahu, à gauche, reçoive des objets personnels de leur frère Yoni à Jérusalem, le 15 avril 2019. (Crédit : Amos Ben-Gershom/GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a reçu les effets personnels de son défunt frère cette semaine, 43 ans après sa mort dans un raid destiné à libérer des otages israéliens à Entebbe, en Ouganda.

Cependant, d’après certaines informations, certains de ces objets remis par un homme affirmant avoir servi avec Yoni Netanyahu sont possiblement des faux.

Yosef Shemesh a indiqué à Benjamin Netanyahu et son frère Iddo qu’il avait officié aux côtés de Yoni dans les corps blindés de l’armée sur le plateau du Golan et conservé certains de ses objets personnels, selon un communiqué du cabinet du Premier ministre.

Parmi ces objets figuraient une Haggadah de Pessah, d’autres livres, ses combinaisons militaires, un t-shirt, des gants, un sac de couchage et une boussole.

Yoni Netanyahu a servi dans le Golan en tant que commandant d’une brigade blindée avant de retourner dans l’unité commando Sayeret Matkal en 1975, un an avant sa mort.

Yoni Netanyahu, sur une photo prise peu de temps avant sa mort à Entebbe en 1976. (Crédit : Wikipedia)

Il avait perdu la vie lors de la tristement célèbre opération de l’armée israélienne visant à libérer des Israéliens pris en otage en 1976 par des terroristes pro-Palestiniens à bord d’un vol Air France, qu’ils ont ensuite détourné vers l’aéroport d’Entebbe.

Lors de la rencontre organisée lundi, Netanyahu a reçu les objets de son frère, dont sa Haggadah de Pessah, laquelle est mentionnée dans le livre écrit par les deux frères Netanyahu en 1980, Les Lettres de Jonathan Netanyahu — un recueil de courriers qu’il avait envoyés à sa famille et ses amis proches.

Benjamin Netanyahu, très ému, a dit qu’il reconnaissait ces effets personnels.

Sur une vidéo de la rencontre, on peut voir les deux frères sourire en parcourant les vêtements et les livres de leur aîné.

Cependant, d’après un article paru sur le site d’informations Ynet, la Haggadah présentée comme appartenant à Yoni Netanyahu a été imprimée quatre ans après son décès.

Shemesh avait précédemment tenté de vendre certains de ces objets à des maisons de vente aux enchères, mais sans succès, les acheteurs craignant qu’il s’agisse de faux, rapporte Ynet.

Il y a plus d’un an, Shemesh a vendu une photo à un homme, à qui il a parlé des objets du commandant Netanyahu qu’il détenait. Ce même homme lui a conseillé de les remettre au Premier ministre, d’après Ynet.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara sur la tombe de son frère Yoni Netanyahu, tué pendant l’opération Entebbe en 1976, le 28 juin 2006. (Crédit : Moshe Milner/GPO/Flash90)

Lors de la rencontre, Shemesh a indiqué qu’il avait essayé de contacter le cabinet du Premier ministre via WhatsApp, mais n’avait pas reçu de réponse. C’est un tiers qui aurait mis en contact les deux parties, toujours d’après Ynet.

La raison pour laquelle Shemesh a remis ces objets seulement maintenant et non plus tôt n’a pas été déterminée.

L’agence JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...