Rechercher

New York : la gouverneure promet 2,6 M de dollars pour les survivants de la Shoah

L’Initiative pour les survivants de la Shoah financera des programmes de santé et autres services à 40 000 victimes du génocide nazi, dont 40 % vivent dans la pauvreté

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

La gouverneure de New York, Kathy Hochul, prend la parole lors de la Convention démocratique de l'État de New York à New York, le 17 février 2022. (Crédit : AP Photo/Seth Wenig)
La gouverneure de New York, Kathy Hochul, prend la parole lors de la Convention démocratique de l'État de New York à New York, le 17 février 2022. (Crédit : AP Photo/Seth Wenig)

New York – Lors du discours prononcé à l’occasion de Yom HaShoah, mercredi, la gouverneure de New York, Kathy Hochul, a promis une aide de 2,6 millions de dollars pour les survivants de la Shoah dans son l’état de New York

L’Initiative pour les survivants de la Shoah distribuera des fonds à 29 organisations pour fournir des soins de santé et autres services essentiels aux survivants, a déclaré Hochul.

« Les survivants ont vécu une tragédie au-delà de ce qui est imaginable : ils méritent compassion et apaisement », a-t-elle assuré.

New York abrite près de 40 000 survivants dont 40% vivent dans la pauvreté, a-t-elle indiqué. Elle a succédé en aout dernier à l’ex-gouverneur démissionnaire Andrew Cuomo et fait actuellement campagne pour que les New-Yorkais la maintiennent en poste lorsqu’ils se rendront aux urnes, cet automne.

On estime à 65 000 le nombre de survivants de la Shoah aux États-Unis dont un tiers vit en-dessous du seuil de pauvreté, selon Blue Card, un groupe d’aide aux survivants basé à New York.

Hochul a annoncé le financement lors d’une réunion avec des survivants et représentants de la communauté juive, dans le quartier de Borough Park, à Brooklyn. Elle précise avoir rencontré un groupe de survivants avant la conférence.

« Personne n’a autant de cœur, mais autant de force, que ces femmes incroyables », a-t-elle assuré, les remerciant pour « les leçons que vous nous avez données ».

Hochul a également évoqué la montée de l’antisémitisme aux États-Unis.

« Je continuerai à dénoncer ces actes et protéger les gens », a-t-elle assuré, évoquant les 25 millions de dollars du budget de l’Etat destinés à financer la sécurité des organisations à but non lucratif ciblées par les crimes de haine. « Personne ne devrait vivre dans la peur. La peur affaiblit. »

« New York est solidaire de la communauté juive en ce jour solennel, et nous réaffirmons notre engagement à lutter contre la haine partout où elle se trouve », a-t-elle ajouté.

Hochul a dénoncé à plusieurs reprises les actes d’antisémitisme à New York, pris des mesures contre les crimes anti-juifs et a des relations de grande proximité avec les communautés juives de New York.

Les crimes de haine contre les Juifs sont en hausse à New York, aux États-Unis et dans le monde.

L’Anti-Defamation League a déclaré mardi que 2 717 incidents antisémites avaient été enregistrés aux États-Unis en 2021, soit une augmentation de 34% par rapport à 2020 et le niveau le plus élevé depuis que l’ADL a commencé à publier des chiffres annuels, en 1979.

Ce bilan est en partie dû à une meilleure collecte de données, plus fiable et détaillée, incluant les agressions physiques, la violence verbale, les graffitis et autres incidents. Il n’y a pas eu d’attaques meurtrières en 2021.

New York a connu 416 incidents antisémites en 2021, niveau le plus élevé de tous les États, en hausse de 24 % par rapport à 2020. On a déploré 51 agressions antisémites à New York l’année dernière, soit une augmentation de 325 % par rapport à 2020.

À New-York, la communauté juive est, de loin, la principale cible des crimes de haine, et ce depuis fort longtemps. Les attaques anti-juives ont, à elles seules, compté pour 38 % de tous les crimes haineux confirmés à New York l’an dernier, selon les statistiques du NYPD.

Depuis le début de cette année, les crimes de haine antisémites à New-York ont connu une forte augmentation. Le mois dernier, il y a ainsi eu 23 attaques antisémites, soit une hausse de 92 % par rapport à la même période l’an dernier, selon les données de la police.

Les Juifs sont ainsi les victimes de 47 % de tous les incidents confirmés dans la ville depuis le début de l’année, selon ces mêmes données.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...