Rechercher

Nitzan Horowitz en Ukraine la semaine prochaine, selon l’ambassadeur ukrainien

D'après M. Korniychuk, le ministre de la Santé devrait rencontrer son homologue et visiter l’hôpital de campagne israélien, pour cette première visite israélienne depuis l'invasion

Le ministre de la Santé Nitzan Horowitz dirige une réunion de faction du parti Meretz à la Knesset, le 13 décembre 2021. (Crédit : Yonatan SindelFlash90)
Le ministre de la Santé Nitzan Horowitz dirige une réunion de faction du parti Meretz à la Knesset, le 13 décembre 2021. (Crédit : Yonatan SindelFlash90)

Le ministre de la Santé, Nitzan Horowitz, devrait se rendre en Ukraine la semaine prochaine. Il s’agirait de la toute première visite d’un haut responsable israélien depuis le début de l’invasion russe, fin février dernier.

Ce vendredi, l’ambassadeur ukrainien en Israël, Yevgen Korniychuk, a indiqué aux journalistes que Horowitz se rendrait en Ukraine lundi. Il a ajouté qu’il rencontrerait son homologue ukrainien et visiterait l’hôpital de campagne israélien déployé à Mostyska, près de Lviv.

Le ministère de la Santé israélien n’a pas immédiatement réagi à cette annonce, mais un responsable en a confirmé les détails au site d’information Walla, ajoutant que le déplacement avait été coordonné avec le Premier ministre, Naftali Bennett, et le ministre des Affaires étrangères, Yair Lapid.

Le mois dernier, Lapid s’était rendu en Roumanie et en Slovaquie, toutes deux frontalières de l’Ukraine, pour s’y entretenir avec les dirigeants et rencontrer des responsables israéliens œuvrant à la frontière.

Depuis l’invasion russe, Israël se livre à un numéro d’équilibriste diplomatique entre Kiev et Moscou.

L’ambassadeur d’Ukraine en Israël, Yevgen Korniychuk, lors d’une conférence de presse à Tel Aviv, le 25 février 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

En raison de la présence de la Russie en Syrie, Israël se garde de critiquer trop sévèrement la Russie ou de soutenir trop ouvertement l’Ukraine. Avec l’autorisation de la Russie, Israël mène en effet des frappes aériennes contre des cibles liées à l’Iran en Syrie, afin d’empêcher les forces soutenues par l’Iran de prendre pied à la frontière avec Israël.

Israël souhaite mettre à profit ses liens étroits avec les deux belligérants pour servir de médiateur dans le cadre de pourparlers. Bennett s’est ainsi déplacé à Moscou pour rencontrer le président russe Vladimir Poutine et s’est entretenu à plusieurs reprises avec l’Ukrainien Volodymyr Zelensky.

Israël a, par ailleurs, fait parvenir de l’aide humanitaire à l’Ukraine et déployé un hôpital de campagne près de Lviv.

L’hôpital porte le nom de « Kohav Meir » (« Étoile brillante »), en l’honneur de l’ex-Première ministre israélienne Golda Meir, née en Ukraine et fondatrice du programme d’aide de l’Agence de coopération internationale au développement du ministère des Affaires étrangères, en charge du projet.

Du personnel médical, des représentants des gouvernements ukrainien et israélien et des patients à l’hôpital de campagne israélien de Mostyska, en Ukraine, qui a ouvert ses portes le 22 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/The Times of Israel)

Situé sur le terrain d’une école primaire de Mostyska, aux environs de Lviv, l’hôpital déployé pour un montant de 21 millions de shekels compte dix tentes installées en extérieur, auxquelles s’ajoutent plusieurs salles de classe reconverties en chambres d’hôpital.

Il compte 100 employés, dont 80 médecins et infirmières venus en Ukraine après une cérémonie à l’aéroport Ben Gurion à laquelle avaient assisté Bennett et Lapid.

De nombreux membres de la délégation ont été choisis pour leurs compétences linguistiques en ukrainien ou en russe.

Il est prévu que l’équipe médicale demeure un mois en Ukraine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...