Israël en guerre - Jour 284

Rechercher

« Nous serons là » : Israël participera à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques

Les inquiétudes liées à la sécurité des JO ont été relancées ces derniers mois après plusieurs attaques sur le sol français et après le début de la guerre entre Israël et le Hamas

Yael Arad, présidente du comité olympique israélien, à Tel Aviv, le 18 janvier 2024. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)
Yael Arad, présidente du comité olympique israélien, à Tel Aviv, le 18 janvier 2024. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)

Israël participera à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques 2024 sur la Seine à Paris, a assuré jeudi à l’AFP la présidente du comité olympique israélien, confiante que les autorités françaises sauront en assurer la sécurité.

Pour la première fois, une cérémonie d’ouverture des JO se tiendra hors d’un stade olympique. Cette parade des délégations sur la Seine dans le centre de Paris, représente un casse-tête sécuritaire.

« Nous serons là », « Israël sera à la cérémonie d’ouverture », a assuré Yael Arad lors d’un entretien à l’AFP à Tel Aviv, accordé à un peu plus de six mois des Jeux (26 juillet-11 août).

L’ancienne judokate, médaillée d’argent aux Jeux de Barcelone en 1992, s’est dite convaincue que les autorités françaises « feront tout ce qu’elles peuvent pour que cet événement soit sûr », pour « tous les athlètes, pas seulement les Israéliens ».

La délégation israélienne « logera au village olympique », comme « n’importe quelle autre délégation », a-t-elle ajouté.

Les inquiétudes liées à la sécurité des Jeux ont été relancées ces derniers mois après plusieurs attaques sur le sol français, dont une sur les quais de la Seine, et après le début de la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas.

« Nous nous souvenons toujours de ce qui peut se passer », dit Mme Arad, en réponse à une question sur la prise d’otages d’athlètes israéliens par un commando palestinien aux Jeux de Munich en 1972. Onze otages avaient été tués.

Elle a par ailleurs mis en garde contre toute « discrimination de sportifs israéliens » dans le domaine sportif.

Avant de revenir sur sa décision, la fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) avait récemment annoncé l’exclusion d’Israël de ses Mondiaux, invoquant des raisons de sécurité.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.