Rechercher

Nucléaire iranien : Biden se prépare à l’échec de la voie diplomatique

L'Iran a nettement accéléré son programme nucléaire ces derniers mois et les Occidentaux accusant Téhéran d'avoir fait marche arrière par rapport au printemps

Des caméras de télévision devant le "Grand Hotel Vienna" où se déroulent les négociations nucléaires à huis clos à Vienne, en Autriche, le 20 juin 2021. (Crédit : Florian Schroetter/AP)
Des caméras de télévision devant le "Grand Hotel Vienna" où se déroulent les négociations nucléaires à huis clos à Vienne, en Autriche, le 20 juin 2021. (Crédit : Florian Schroetter/AP)

Joe Biden a « demandé à son équipe » de faire des « préparatifs » en cas d’échec des tentatives diplomatiques dans le dossier du nucléaire iranien, a indiqué jeudi sa porte-parole Jen Psaki.

« Au vu des avancées continues du programme nucléaire iranien, le président a demandé à son équipe de se préparer pour le cas où la diplomatie échouerait. Cela demande des préparatifs », a-t-elle dit, en évoquant des « sanctions supplémentaires » contre les sources de revenus de Téhéran.

« Nous avons proposé une voie diplomatique, cette voie reste ouverte », a encore déclaré Jen Psaki, avertissant toutefois : « Nous nous préparons à prendre une toute autre voie » si besoin.

Les discussions viennent de reprendre jeudi à Vienne pour tenter de ressusciter l’accord de 2015 censé empêcher la République islamique de se doter de la bombe atomique, devenu moribond à la suite du retrait unilatéral des États-Unis trois ans plus tard sous la présidence de Donald Trump.

Les diplomates s’étaient quittés vendredi sur un constat de divergences, les Occidentaux accusant Téhéran d’avoir fait marche arrière par rapport au printemps.

L’Iran a nettement accéléré son programme nucléaire ces derniers mois, en restreignant l’accès aux inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...