Israël en guerre - Jour 144

Rechercher

NY : Le coach des lycéennes qui ont proféré des injures antisémites renvoyé

Le lycée de Yonkers licencie l'entraîneur de l’équipe féminine de basketball et suspend une joueuse après les insultes antisémites proférées lors d'un match contre une école juive

Joueuse de basket-ball d'un lycée tirant un lancer franc. Illustration (Crédit : monkeybusinessimages/ iStock)
Joueuse de basket-ball d'un lycée tirant un lancer franc. Illustration (Crédit : monkeybusinessimages/ iStock)

New York Jewish Week – Un lycée public américain de New York a licencié l’entraîneur de basket-ball de l’équipe féminine après que les joueuses de son équipe ont proféré des insultes antisémites lors d’un match contre une école juive.

Une élève a également été exclue de l’équipe du lycée Roosevelt de Yonkers à la suite de l’incident survenu lors d’un match contre l’école Leffell, une école juive située dans la ville voisine de Hartsdale, jeudi dernier.

Les écoles publiques de Yonkers et le maire de la ville, Mike Spano, ont fait part de ces mesures dans un communiqué dimanche, dans lequel ils ont présenté leurs « sincères excuses » pour les propos antisémites qu’ils ont qualifiés de « douloureux et offensants ». Ils ont indiqué qu’une enquête était en cours, que d’autres joueurs pourraient faire l’objet de mesures disciplinaires et que le district s’engagerait dans une démarche de conseil et de formation en réponse à l’incident.

« Collectivement, nous ne tolérons pas et ne tolérerons pas les discours de haine, quels qu’ils soient, de la part de nos élèves et de notre communauté », indique le communiqué. « Les propos antisémites qui auraient été tenus à l’encontre des élèves athlètes de l’école Leffell sont odieux, inappropriés et ne correspondent pas aux valeurs que nous défendons pour nos jeunes. »

Cet incident survient alors que les lycéens juifs de la région de New York et d’ailleurs font face à une recrudescence de l’antisémitisme depuis l’assaut d’Israël par le Hamas, le 7 octobre, et la guerre qui s’en est suivie à Gaza.

Les circonscriptions scolaires, les groupes de parents et les responsables locaux ont pris des mesures pour remédier à ce qu’ils décrivent comme une atmosphère hostile aux étudiants juifs. Au cours des mois qui ont précédé le 7 octobre, plusieurs lycées ont été le théâtre de manifestations d’antisémitisme sur les terrains de sport.

Graffitis antisémites sur un bâtiment près du campus de l’université de Virginie à Charlottesville. Illustration (Crédit : Autorisation/Michaela Brown)

Selon Robin Bosworth, joueuse senior de l’équipe de Leffell, le climat lors de la rencontre de jeudi est rapidement devenu hostile. Elle a écrit dans le journal étudiant que les joueurs de l’équipe de Roosevelt s’étaient montrés excessivement agressifs pendant le match, occasionnant des blessures à l’équipe de Leffell. Elle a ajouté qu’ils avaient crié « Free Palestine » et proféré des insultes antisémites à l’encontre des joueurs de Leffell. Elle a ajouté qu’ils avaient crié « Free Palestine » et proféré des insultes antisémites à l’encontre des joueurs de Leffell.

Une lettre du superviseur de la ville de Greenburgh, dans l’État de New York, adressée aux principales autorités éducatives de l’État de New York, dans laquelle il est demandé de modifier les règles disciplinaires applicables aux étudiants-athlètes, indique qu’une joueuse de Roosevelt a traité une joueuse de Leffell de « putain de juive ».

« Attaquer une équipe en raison de l’appartenance religieuse de son école n’est jamais acceptable, mais compte tenu de la guerre actuelle en Israël et de la montée de l’antisémitisme dans le monde, cela m’a semblé extrêmement personnel, ainsi qu’à de nombreux membres de mon équipe », a écrit Bosworth. « Je pratique un sport et j’ai participé à toutes les saisons sportives depuis le début de ma carrière sportive au lycée et jamais je n’ai été confrontée à ce genre de haine envers l’une de mes équipes auparavant ».

Bosworth a écrit que l’équipe de Leffell a décidé de mettre fin au match plus tôt que prévu. La Roosevelt High School a accepté de déclarer volontairement forfait pour le match, selon le New York Post. Ni la joueuse de Roosevelt ni l’entraîneur qui ont été suspendus n’ont été identifiés nommément par l’école lundi matin. L’école n’a pas répondu à la demande de commentaire du New York Jewish Week.

 » L’antisémitisme est inacceptable en toutes circonstances, tout comme le racisme sous toutes ses formes. C’est encore plus inquiétant quand il survient chez nos jeunes », a écrit Spano sur les réseaux sociaux samedi, ajoutant qu’il réunira des responsables éducatifs, civiques et religieux locaux pour discuter de l’incident.

Dans un courriel envoyé à la communauté de Leffell vendredi après-midi, le directeur de l’école, Michael Kay a écrit que le directeur sportif de Roosevelt avait contacté son homologue de Leffell pour s’excuser et a promis que le suivi serait « rapide et appropriée ». Kay s’est également entretenu en personne avec le principal de Roosevelt au sujet des joueurs ou de la réunion des dirigeants de l’école.

Il a également écrit qu’il était « incroyablement fier » de la façon dont les joueuses de Leffell ont réagi.

« Les joueuses se sont comportées avec midot (valeurs éthiques) et grâce, et elles ont réagi et débriefé l’incident de manière réfléchie », a écrit Kay. « Il est important de noter que je voudrais également féliciter mes collègues au sein de l’administration de l’autre école impliquée pour leur réponse. »

Un groupe de parents juifs activistes de la ville de New York a attiré l’attention sur cet incident comme une nouvelle preuve de la nécessité pour les autorités municipales d’adopter une position plus ferme contre l’antisémitisme dans les écoles locales. L’école de Yonkers, comme celle de Leffell dans le comté de Westchester, au nord de New York, ne fait pas partie du système scolaire de la ville.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.