Rechercher

Palestiniens et troupes israéliennes s’affrontent lors d’un raid nocturne

Les émeutiers ont jeté des cocktails Molotov et des pierres sur les soldats, qui ont arrêté un homme qui aurait fait entrer illégalement des Palestiniens en Israël

Illustration : Des Palestiniens affrontent les forces de sécurité israéliennes lors d'une manifestation dans le village de Beit Dajan, près de la ville de Naplouse, en Cisjordanie, le 3 juin 2022. (Crédit: Nasser Ishtayeh/Flash90)
Illustration : Des Palestiniens affrontent les forces de sécurité israéliennes lors d'une manifestation dans le village de Beit Dajan, près de la ville de Naplouse, en Cisjordanie, le 3 juin 2022. (Crédit: Nasser Ishtayeh/Flash90)

Les forces de sécurité israéliennes se sont heurtées à des Palestiniens alors qu’elles effectuaient un raid dans la nuit de vendredi à samedi, a indiqué l’armée samedi.

Selon Tsahal, des émeutiers du village de Jaba, au nord de la Cisjordanie, ont jeté des pierres et des cocktails Molotov sur les soldats et la police des frontières après avoir arrêté un homme soupçonné de conduire illégalement des Palestiniens à travers la zone de « jointure » le long de la barrière de sécurité.

Aucun soldat israélien n’a été blessé lors de ces affrontements.

Tsahal a déclaré que les soldats ont également arrêté un suspect terroriste à Bethléem et ont confisqué plusieurs armes.

Les deux suspects ont été emmenés pour être interrogés.

L’armée a intensifié ses opérations en Cisjordanie à la suite d’une série d’attaques terroristes qui ont débuté en mars et qui ont coûté la vie à 19 personnes. Les raids qui ont suivi ont déclenché des affrontements qui ont fait au moins 30 morts parmi les Palestiniens depuis la mi-mars.

Jeudi, deux Palestiniens ont été tués lors d’affrontements distincts avec les forces israéliennes en Cisjordanie, notamment pendant que les troupes démolissaient l’habitation du terroriste Diaa Hamarsheh qui a tué cinq personnes à Bnei Brak en mars.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...