Rechercher

Paris : un concert de solidarité « Jazz pour l’Ukraine » organisé par l’ECUJE

"Le monde du Jazz et le public avec lui, adresse un message de paix et d’humanité aux victimes ukrainiennes" ; les bénéfices seront reversés au FSJU et à la Croix-Rouge

Un concert de solidarité "Jazz pour l’Ukraine" organisé par l’ECUJE.
Un concert de solidarité "Jazz pour l’Ukraine" organisé par l’ECUJE.

L’Espace culturel et universitaire juif d’Europe (ECUJE), en partenariat avec TSF Jazz, invite des musiciens ukrainiens, russes, français et américains à s’unir pour un concert exceptionnel en soutien aux réfugiés et au peuple Ukrainien le jeudi 9 juin.

Les bénéfices du concert seront intégralement reversés au FSJU et à la Croix-Rouge, deux organisations qui participent activement à l’accueil des réfugiés ukrainiens.

Les musiciens Olga Amelchenko, Dmitry Baevsky, Thomas Enhco, Gautier Garrigue, Olivier Hutman, Diego Imbert, Sara Lazarus, Hugo Lippi, Fabien Marcoz, Dan Nicholas, Steve Williams seront présents.

« Avec ce concert, c’est le monde du Jazz et le public avec lui, qui adresse un message de paix et d’humanité aux victimes ukrainiennes », indique l’ECUJE.

Le bar de l’espace du 119 Rue La Fayette, dans le 10e arrondissement de Paris, ouvrira à 19h30. Le concert démarrera à 20h30, avec deux sets de 45 minutes avec une pause.

Les billets sont en vente au tarif de 22 euros (avec possibilité de don plus élevé, permettant d’obtenir un Cerfa) sur le site Weezevent.

Les communautés juives du monde entier se sont mobilisées en masse depuis l’invasion russe du 24 février dernier afin de venir en aide aux Ukrainiens et à la population juive du pays. De nombreuses organisations ont ainsi lancé des appels aux dons et aidé de différentes manières.

Des dizaines de corps attendent d’être enterrés dans un cimetière à Boutcha, dans la banlieue de Kiev, en Ukraine, le 5 avril 2022. (Crédit : AP Photo/Felipe Dana)

Il n’existe aucun bilan global des victimes civiles du conflit. Pour la seule ville de Marioupol (sud-est), les autorités ukrainiennes parlaient de 20 000 morts il y a plusieurs semaines.

Sur le plan militaire, le ministère ukrainien de la Défense évalue les pertes russes à plus de 30 500 hommes, 208 avions et plus de 1 350 chars depuis le début du conflit.

Des sources occidentales évoquent quelque 12 000 soldats russes tués. Une source militaire française a confirmé à l’AFP un chiffre proche des 15 000. Ces pertes sur trois mois avoisinent celles enregistrées en neuf ans par l’armée soviétique en Afghanistan, note le ministère britannique de la Défense.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré mi-avril qu’environ 2 500 à 3 000 soldats ukrainiens avaient été tués et quelque 10 000 blessés. Aucune statistique indépendante n’est disponible.

Plus de huit millions d’Ukrainiens sont déplacés à l’intérieur de leur pays, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Haut Commissariat aux réfugiés de l’ONU (HCR). S’y ajoutent 6,8 millions qui ont fui à l’étranger, dont plus de la moitié – 3,6 millions – en Pologne.

Avant l’invasion russe, l’Ukraine comptait une population de 37 millions de personnes dans les régions sous le contrôle de son gouvernement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...