Pas de nouveau procès pour l’homme condamné pour le meurtre d’une ado en 2006
Rechercher

Pas de nouveau procès pour l’homme condamné pour le meurtre d’une ado en 2006

Selon les avocats de Roman Zadorov, la véritable meurtrière est une femme, dont le nom n'a pas été autorisé à la publication par la justice, et qui souffrait de troubles mentaux

Tair Rada (Capture d'écran YouTube)
Tair Rada (Capture d'écran YouTube)

Le Bureau du Procureur de l’Etat a rendu dimanche sa réponse au recours d’un homme condamné pour le meurtre d’une adolescente en 2006. Après avoir ré-examiné tous les éléments du dossier, les magistrats estiment que la condamnation est justifiée et qu’il n’y aura pas de nouveau procès.

Les procureurs ont fait valoir que la requête était « entremêlée d’accusations infondées de nature conspirationniste ».

En octobre, Roman Zadorov avait déposé une requête officielle auprès de la Cour suprême pour demander la tenue d’un nouveau procès. L’homme à tout faire israélo-ukrainien purge une peine de prison à vie pour le meurtre brutal de Tair Rada, âgée de 13 ans au moment des faits.

Rada avait été retrouvée morte dans les toilettes de son école Katzrin sur le plateau du Golan. Elle avait reçu des entailles dans le cou, des plaies au couteau sur tout le corps et plusieurs traumatismes crâniens graves.

Les avocats de Zadorov, avec plusieurs milliers de soutiens dans l’opinion publique, insistent pour dire que Zadorov a été piégé et condamné pour un crime qu’il n’a pas commis. Selon eux, la véritable meurtrière est une femme, dont le nom n’a pas été autorisé à la publication par la justice, et qui souffrait de troubles mentaux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...