Rechercher

Pour la première fois en 5 ans, Tsahal ne bouclera pas la Cisjordanie pendant Pourim

Selon la liaison militaire avec les Palestiniens, les passages entre la Cisjordanie, ainsi que la bande de Gaza, et Israël fonctionneront comme d'habitude dans les jours à venir

Des soldats israéliens montent la garde lors du défilé annuel marquant la fête juive de Pourim dans la ville de Hébron en Cisjordanie, le 1er mars 2018. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Des soldats israéliens montent la garde lors du défilé annuel marquant la fête juive de Pourim dans la ville de Hébron en Cisjordanie, le 1er mars 2018. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Pour la première fois en cinq ans, l’armée israélienne ne fermera pas les points de passage de la Cisjordanie pendant Pourim.

Ces fermetures sont une pratique courante pendant les fêtes nationales israéliennes et les fêtes juives. L’armée considère ces bouclages comme une mesure préventive contre les attaques à ces moments, qui sont considérés comme des périodes de tension accrue.

Selon la liaison militaire avec les Palestiniens, les passages entre la Cisjordanie, ainsi que la bande de Gaza, et Israël fonctionneront comme d’habitude dans les jours à venir.

En temps normal, des dizaines de milliers de Palestiniens de Cisjordanie entrent chaque jour en Israël et dans les implantations israéliennes pour y travailler.

Un plus petit nombre de résidents de Gaza se rendent également en Israël pour travailler ou pour des raisons médicales, mais les restrictions sont beaucoup plus nombreuses pour ceux qui tentent d’entrer dans le pays depuis l’enclave dirigée par le Hamas.

La fête de Pourim commence ce soir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...