Rechercher

Pourparlers de coalition : Yahadout HaTorah demanderait le plein contrôle de Meron

Le député Meir Porush a demandé à s'occuper du mont Meron, notamment en mettant en œuvre les recommandations de la commission d’État chargée de l’enquête sur la tragédie de 2021

Le député de Yahadout HaTorah, Meir Porush, arrivant pour les pourparlers de coalition au siège du Likud, à Tel Aviv, le 10 novembre 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
Le député de Yahadout HaTorah, Meir Porush, arrivant pour les pourparlers de coalition au siège du Likud, à Tel Aviv, le 10 novembre 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Le député de Yahadout HaTorah, Meir Porush, a demandé à prendre en charge le mont Meron, un site religieux significatif en Haute-Galilée, en mettant en œuvre les recommandations faites par la commission d’enquête qui s’est penchée sur le drame meurtrier des festivités de Lag BaOmer de l’année dernière, a fait savoir un site d’information dans la journée de dimanche.

Le député haredi a fait cette demande lors des discussions de coalition avec le Likud, a indiqué Walla.

Citant des sources impliquées dans les négociations, le site a expliqué que le député ultra-orthodoxe voulait avoir toute responsabilité sur les changements qui auraient lieu sur le mont Meron en résultat des conclusions tirées par la commission d’enquête qui avait examiné le mouvement de foule tragique qui avait fait 45 morts et plus de 150 blessés pendant un pèlerinage.

Porush, qui est le numéro 3 sur la liste électorale de Yahadout HaTorah, s’était opposé à la formation de cette commission d’enquête chargée d’étudier la tragédie.

Les sources ont précisé à Walla que les demandes de Porush – il serait candidat au poste de ministre des Affaires de Jérusalem dans le gouvernement potentiel du chef du Likud, Benjamin Netanyahu – seraient en pourparlers.

Le mont Meron, site où se trouve le tombeau du rabbin Shimon Bar Yochai, un chef spirituel du IIe siècle, est visité par des milliers de fidèles majoritairement ultra-orthodoxes à l’anniversaire de sa mort pendant la fête de Lag BaOmer, plusieurs semaines après Pessah.

Victimes de la catastrophe du mont Meron, le 30 avril 2021 : rangée supérieure (de gauche à droite) : Chen Doron, Haim Rock, Ariel Tzadik, Yossi Kohn, Yisrael Anakvah, Yishai Mualem, Yosef Mastorov, Elkana Shiloh et Moshe Levy; 2e rangée (de gauche à droite) : Shlomo Zalman Leibowitz, Shmuel Zvi Klagsbald, Mordechai Fakata, Dubi Steinmetz, Abraham Daniel Ambon, Eliezer Gafner, Yosef Greenbaum,Yehuda Leib Rubin et Yaakov Elchanan Starkovsky; 3e rangée (de gauche à droite) : Haim Seler, Yehoshua Englard, Moshe Natan Neta Englard, Yedidia Hayut, Moshe Ben Shalom, David Krauss, Eliezer Tzvi Joseph, Yosef Yehuda Levy et Yosef Amram Tauber; 4e rangée (de gauche à droite) : Menachem Knoblowitz, Elazar Yitzchok Koltai, Yosef David Elhadad, Shraga Gestetner, Yonatan Hebroni, Shimon Matalon, Elazar Mordechai Goldberg, Moshe Bergman et Daniel Morris; 5e rangée (de gauche à droite) : Ariel Achdut, Moshe Mordechai Elhadad, Hanoch Slod, Yedidya Fogel, Menahem Zakbah, Simcha Diskind, Moshe Tzarfati, Nahman Kirshbaum et Eliyahu Cohen. (Autorisation)

La tragédie du mont Meron était survenue le 30 avril 2021, quand des milliers de personnes s’étaient engagées sur une passerelle étroite. Un mouvement de foule avait eu lieu et certains avaient dévalé la rampe, tombant sur ceux qui se trouvaient en-dessous et entraînant un effet domino meurtrier. Cela avait été la pire catastrophe civile de tout l’État d’Israël.

Le groupe de travail gouvernemental chargé d’enquêter sur le drame avait présenté ses conclusions intermédiaires au Premier ministre Yair Lapid en octobre. Parmi les propositions soumises, de nouvelles règles définissant la circulation sur le site, l’élargissement des secteurs où pourront avoir lieu les festivités et la nécessité d’installer des ouvreurs et autres placiers ultra-orthodoxes pendant l’événement.

Plus précisément, il avait demandé la nomination d’un ministre du gouvernement ayant une expérience pertinente pour superviser la planification et le bon déroulement de l’événement.

Les forces de secours et la police israéliennes se tenant sur les escaliers où une masse de personnes ont été écrasées et blessées lors des célébrations de la fête de Lag BaOmer sur le mont Meron, dans le nord d’Israël, le 30 avril 2021. (Crédit : David Cohen/Flash90)

La députée Yesh Atid, Merav Ben Ari a déclaré que Porush était « sans vergogne » pour avoir fait cette demande.

« Tout au long de l’année, nous nous nous sommes occupés de Meron, et aucun membre haredi de la Knesset n’a pris la peine d’étudier les problèmes et les corrections que nous avons apportées dans le but de sauver des vies. Tout ce qui les intéresse, ce sont les affaires », a-t-elle déclaré.

Israel Diskind, dont le frère Simcha a été tué au mont Meron, a déclaré à Walla qu’il était heureux qu’un représentant ultra-orthodoxe ait demandé l’autorité sur le site, mais il a ajouté « qu’il n’y a pas d’autorité sans responsabilité ».

« La première mesure qui doit être prise, immédiatement après avoir reçu l’autorité, est de réorganiser le mont. Dans six mois, les festivités se dérouleront à Meron ; nous disposons de suffisamment de temps pour protéger la vie des gens », a déclaré Diskind.

En août, la commission d’État chargée de l’enquête consacrée au mouvement de foule meurtrier avait publié une lettre d’avertissement, avertissant un certain nombre d’anciens et d’actuels hauts responsables, dont Netanyahu, qui était Premier ministre au moment de la catastrophe, et l’ancien ministre de la Sécurité intérieure, Amir Ohana, qu’ils pourraient être considérés comme partiellement responsables de ce qui avait été la pire catastrophe civile de toute l’Histoire d’Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.