Netanyahu subit une coloscopie de routine et l’ablation de deux polypes
Rechercher

Netanyahu subit une coloscopie de routine et l’ablation de deux polypes

"La santé du Premier ministre est excellente et il a repris son activité", a assuré le bureau du Premier ministre ; Gantz a été brièvement Premier ministre par intérim

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (au centre) à la Knesset le 10 novembre 2020. (Oren Ben Hakoon / Pool / Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (au centre) à la Knesset le 10 novembre 2020. (Oren Ben Hakoon / Pool / Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été mis sous sédatif et a subi une coloscopie vendredi matin. Le ministre de la Défense Benny Gantz a été brièvement Premier ministre par intérim pendant l’intervention médicale.

L’examen effectué au centre médical Shaare Zedek de Jérusalem a permis d’enlever deux petits polypes trouvés dans le côlon de Netanyahu, selon une déclaration de son bureau.

« La santé du Premier ministre est excellente et il a repris son activité », indique la déclaration.

Netanyahu, qui a 71 ans, a également subi une série d’examens, notamment pour le cholestérol, la pression artérielle et le fonctionnement de son foie et de ses reins, qui étaient tous normaux, a déclaré le bureau du Premier ministre.

Il a ajouté que le Premier ministre continuait d’être suivi par un oto-rhino-laryngologiste pour une congestion nasale périodique.

« En résumé, l’état de santé du premier ministre est excellent », a conclu la déclaration, citant le médecin personnel de Netanyahu.

Le bureau de Netanyahu a souligné qu’il s’agissait d’un examen de routine.

Gantz, qui est Premier ministre par alternance, a remplacé Netanyahu alors qu’il était sous sédatif.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, et le ministre de la Défense Benny Gantz tiennent une conférence de presse à Tel Aviv, le 27 juillet 2020. (Crédit : Tal Shahar / Pool / Flash90)

Ces dernières années, Netanyahu a choisi différents ministres de son parti Likud pour prendre les rênes pendant qu’il était à l’étranger ou subissait des examens médicaux, sans nommer de suppléant permanent depuis son retour au poste de Premier ministre en 2009.

Cependant, lorsqu’au printemps Netanyahu et Gantz ont formé un gouvernement d’unité après trois élections non-concluantes, les rivaux ont signé un accord de partage du pouvoir et créé le poste de Premier ministre d’alternance, avec une rotation du poste de Premier ministre.

Dans le cadre de cet accord de coalition, Gantz deviendrait Premier ministre le 17 novembre 2021 ; mais un an jour pour jour avant cette date, Gantz et Netanyahu ont tous deux exprimé des doutes sur cette perspective, et rares sont les politiciens et analystes qui pensent que le transfert aura lieu.

L’accord de coalition est censé limiter les brèches que Netanyahu pourrait utiliser pour éviter de céder le pouvoir, et stipule que si Netanyahu dissout le gouvernement avant la fin de son mandat, Gantz deviendrait automatiquement Premier ministre par intérim.

Le ministre de la Défense Benny Gantz lors d’une visite à la frontière israélo-libanaise, dans le nord d’Israël, le 17 novembre 2020. (Crédit : David Cohen / Flash90)

Cependant, une faille demeure : si le gouvernement tombe à cause de l’échec de l’adoption du budget de l’État, Netanyahu conservera le poste de Premier ministre.

Le Premier ministre refuse à présent de mettre en œuvre cette stipulation de l’accord de coalition d’approuver cette année un budget pour 2020 et 2021. Il a été accusé d’utiliser le budget comme moyen de pression, tout en accusant Gantz d’avoir lui-même violé l’accord de coalition.

Lorsque l’accord de rotation a été signé, Netanyahu a déclaré à la télévision aux heures de grande écoute qu’il honorerait l’accord avec Gantz « sans manipulation ».

Gantz a menacé lundi, si Netanyahu ne « se ressaisit pas » et ne permet pas au gouvernement de garantir un budget et de prendre des décisions politiques, de dissoudre la Knesset et d’organiser de nouvelles élections, les quatrièmes en deux ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...