Matisyahu participera au premier sommet international contre le BDS
Rechercher
“Building Bridges, Not Boycotts.”

Matisyahu participera au premier sommet international contre le BDS

Cette conférence est organisée le 31 mai prochain par la mission permanente d’Israël aux Nation unies

Manifestants appelant à boycotter Israël. Illustration. (Crédit : WikiCommons)
Manifestants appelant à boycotter Israël. Illustration. (Crédit : WikiCommons)

La mission permanente d’Israël aux Nation unies organise, en collaboration avec le Congrès juif mondial, l’ALCJ, Israël Bonds, Keren Hayesod, Stand with us, et le B’nai B’rith, le premier sommet sur les moyens de confronter le boycott au niveau national et la délégitimisation d’Israël, nommé “Building Bridges, Not Boycotts.”

Cette conférence aura lieu le 31 mai prochain aux Nations unies et sera présenté par l’ambassadeur aux Nations unies, Danny Danon.

« BDS est l’incarnation moderne de l’antisémitisme », a déclaré l’ambassadeur. « Tenir ce sommet anti-BDS à l’assemblée générale des Nations unies, rassemblera une coalition contre le mouvement du boycott et enverra un message clair à tous nos adversaires. Israël ne se relâchera pas et continuera à révéler les mensonges propagés par le mouvement BDS. »

La mise en place de cette conférence est une réponse au constat de l’accroissement du mouvement BDS notamment en ayant de plus en plus de soutien sur les campus.

Le BDS continue de promouvoir des initiatives locales et nationales appelant au boycott de l’État hébreu.

Ainsi la mission permanente d’Israël aux Nation unies accueillera des étudiants, des associations et des organisations du monde entier pour mettre en place un plan unifié autour d’ambassadeurs compétents prêts à défendre la délégitimisation d’Israël tout en faisant la promotion des valeurs de respect et de rapprochement.

Plus de 1 500 étudiants et de leaders juifs sont attendus à cette conférence qui débutera à 8h30.

Cette conférence sera ouverte par une session plénière. Plusieurs panels aborderont le boycott d’Israël. L’un d’eux portera sur la confrontation du BDS sur les campus, un second concernera le BDS et la loi et un troisième portera sur le mouvement BDS dans la sphère publique.

Le chanteur juif américain Matisyahu au Festival de Musique sacrée dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 4 septembre 2015 (Crédit : Eric Cortellessa/Times of Israel)
Le chanteur juif américain Matisyahu au Festival de Musique sacrée dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 4 septembre 2015 (Crédit : Eric Cortellessa/Times of Israel)

Le chanteur Matisyahu donnera une représentation spéciale dans le hall de l’Assemblée générale. Ce dernier est devenu un symbole de la lutte anti-BDS lorsque sa représentation à un festival espagnol avait été remise en cause du fait de sa participation à divers événements juifs et israéliens. Le festival espagnol avait d’abord annulé sa participation, puis après des messages de consternation face à cette décision, le festival était revenu sur sa décision.

De nombreuses personnalités participeront à ce sommet telles que Elyakim Rubinstein, Ronald Lauder et Jay Sekulow.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...