Rechercher

Première rencontre de Lapid avec Abdallah de Jordanie en qualité de Premier ministre

Selon les Jordaniens, les deux hommes ont abordé la question palestinienne, qu'Israël ne mentionne pas, s'en tenant aux seules perspectives issues des accords de normalisation

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Le Premier ministre Yair Lapid, à gauche, rencontre le roi Abdallah II, à droite, à Amman, en Jordanie, le 27 juillet 2022. (Crédit : Haim Zach/GPO)
Le Premier ministre Yair Lapid, à gauche, rencontre le roi Abdallah II, à droite, à Amman, en Jordanie, le 27 juillet 2022. (Crédit : Haim Zach/GPO)

Le Premier ministre Yair Lapid a rencontré le roi Abdallah II de Jordanie au Palais royal d’Amman pour la première fois en tant que Premier ministre mercredi.

Alors que la partie jordanienne a déclaré que les deux hommes ont discuté d’une solution à deux États avec les Palestiniens, le compte-rendu israélien n’a fait aucune mention de la question palestinienne, point prioritaire de l’ordre du jour pour la Jordanie souvent minimisé par la partie israélienne.

Dans sa déclaration, la Cour royale hachémite indique qu’au cours de la réunion, Abdallah a réaffirmé la nécessité d’une « paix juste, globale et durable, sur la base d’une solution à deux États ».

La déclaration jordanienne souligne également la nécessité de « renforcer la sécurité, la stabilité et le développement de la région, avec les Palestiniens ».

Le cabinet du Premier ministre a indiqué que les deux hommes avaient évoqué la possibilité d’étoffer la relation bilatérale en matière de sécurité alimentaire, d’agriculture et de transport, notamment en faisant progresser le parc industriel Jordan Gateway et l’accord conjoint Israël-Jordanie-Émirats arabes unis sur l’eau et l’énergie, signé l’an dernier, sans compter les initiatives touristiques conjointes dans le golfe d’Aqaba et Eilat.

Le Premier ministre Yair Lapid s’entretient avec le roi jordanien Abdallah II, au Palais royal d’Amman, le 27 juillet 2022. (Crédit : Haim Zach/GPO)

Lapid et Abdallah ont également abordé la récente visite du président américain Joe Biden et les opportunités qu’elle a ouvertes pour une coopération régionale élargie, a ajouté le cabinet de Lapid.

La déclaration de Lapid a souligné la tonalité chaleureuse de l’entretien et indiqué que les deux dirigeants avaient également apprécié de déjeuner ensemble, entourés de leurs équipes.

La visite de Lapid fait suite à celle d’Abbas, que le roi Abdallah a reçu dans son palais dimanche, pour leur quatrième entretien en l’espace de cinq mois.

Le roi de Jordanie Abdallah II (à droite) et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas réunis à Amman le 18 décembre 2018. (Crédit : Wafa)

Abbas aurait informé Abdallah des « derniers développements politiques en Palestine et des défis auxquels notre peuple est confronté, du fait des exactions incessantes des Israéliens », selon l’agence de presse officielle de l’AP Wafa.

Abdallah à son tour « a souligné la position ferme du Royaume hachémite de Jordanie envers la cause palestinienne et le soutien indéfectible du royaume au peuple palestinien dans l’obtention de droits justes et légitimes », toujours selon Wafa.

Plus tôt ce mois-ci, Lapid et Abbas se sont entretenus par téléphone dans ce qui est considéré comme le premier appel direct entre un Premier ministre israélien et le chef de l’AP en cinq ans.

Lazar Berman a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...