Présidentielle : Jean-Marie Le Pen parraine sa fille Marine
Rechercher

Présidentielle : Jean-Marie Le Pen parraine sa fille Marine

Le fondateur du FN, qui entretient le doute sur son soutien à sa fille pour l'élection, a publié vendredi matin une plateforme de propositions politiques

Jean Marie Le Pen et sa fille Marine (Crédit : Miguel Medina/AFP)
Jean Marie Le Pen et sa fille Marine (Crédit : Miguel Medina/AFP)

Jean-Marie Le Pen, président d’honneur du Front national (FN) en conflit avec sa fille Marine Le Pen, a apporté son parrainage à celle-ci pour la présidentielle en tant que député européen, a annoncé le Conseil constitutionnel vendredi.

Jean-Marie Le Pen a été exclu du Front national en août 2015, notamment pour la réitération de propos sur les chambres à gaz, qualifiées de « détail » de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale.

La cour d’appel a récemment confirmé sa condamnation à 3O 000 euros d’amende pour ces propos. Jean-Marie Le Pen compte former un pourvoi en cassation.

Il a néanmoins été réintégré le 17 novembre en tant que président d’honneur du parti par une décision de justice.

Le tribunal de grande instance de Nanterre a en effet validé l’exclusion en août 2015 de Jean-Marie Le Pen en tant que membre du parti qu’il a cofondé, mais jugé qu’il en restait néanmoins président d’honneur et qu’il devait à ce titre pouvoir accéder à ses locaux et exercer les prérogatives liées à sa fonction honorifique, participation aux instances dirigeantes, etc.

Le cofondateur du FN en 1972 entretient par ailleurs le doute sur son soutien politique à sa fille pour l’élection-reine, à laquelle il a, outre ce parrainage, prêté via son micro-parti Cotelec.

Il se réunissait avec ses alliés samedi à Rungis pour avancer sur les questions des législatives et a publié vendredi matin une plateforme de propositions politiques pour attribuer le label des « Comités Jeanne », sa nouvelle formation, aux candidats aux législatives qui le demanderaient.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...