Prix Israël : la présentatrice ne parlera pas au rabbin lauréat homophobe
Rechercher

Prix Israël : la présentatrice ne parlera pas au rabbin lauréat homophobe

Yaakov Ariel, lauréat de cette année, est dénoncé par Sharon Kidon et des associations LGBT pour ses propos homophobes tenus dans le passé

Yaakov Ariel, le grand rabbin de Ramat Gan, en août 2010. (Crédit photo: Kobi Gideon / Flash90)
Yaakov Ariel, le grand rabbin de Ramat Gan, en août 2010. (Crédit photo: Kobi Gideon / Flash90)

La présentatrice de télévision Sharon Kidon, qui doit remettre le prix Israël au rabbin Yaakov Ariel, a déclaré lundi qu’elle ne lui parlerait pas pour protester contre les commentaires insultants qu’il a faits au sujet des personnes LGBT.

Ariel doit recevoir le prix de la bourse de la Torah mercredi.

Dimanche, la Cour suprême a rejeté une requête de l’Aguda – le groupe de travail LGBT d’Israël – qui demandait la révocation du prix en raison des propos passés d’Ariel.

En 2014, Ariel, alors rabbin en chef de Ramat Gan, a rédigé un arrêt interdisant la location d’appartements à des locataires lesbiennes. Il a également qualifié les homosexuels de « handicapés » et déclaré qu’ils avaient besoin d’un traitement, selon la Jerusalem Open House, qui a également protesté contre le fait qu’il ait gagné le prix.

En expliquant qu’elle trouve les propos d’Ariel « blessants pour une grande partie de notre nation », Kidon a tweeté qu’après des discussions avec les organisateurs « nous avons décidé de respecter l’atmosphère festive, et donc je ne parlerai pas personnellement au rabbin Ariel ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...