Israël en guerre - Jour 254

Rechercher

Processus de paix israélo-palestinien : la Ligue arabe se réunit le 9 avril

Suite au refus d'Israël de libérer le dernier contingent de prisonniers, l'organisation panarabe prévoit une réunion d'urgence

La session d'ouverture de la réunion des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe, en préparation du Sommet arabe, le 23 mars 2014 (Crédit : Yasser al-Zayyat/AFP)
La session d'ouverture de la réunion des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe, en préparation du Sommet arabe, le 23 mars 2014 (Crédit : Yasser al-Zayyat/AFP)

La Ligue arabe a convoqué une réunion d’urgence des ministres des Affaires étrangères le 9 avril au sujet des négociations de paix israélo-palestiniennes, qui traversent une grave crise, a annoncé mercredi le chef de l’organisation panarabe, Nabil al-Arabi.

La réunion abordera le refus d’Israël de libérer un groupe de prisonniers palestiniens, a indiqué à la presse M. Arabi, en référence à un des principaux points de contentieux entre les deux parties.

Mahmoud Abbas a appelé à cette réunion, a indiqué M. Arabi, ajoutant que celle-ci serait l’occasion d' »examiner les développements à la lumière du refus d’Israël de libérer un quatrième contingent de prisonniers et prolonger les pourparlers ».

Un accord conclu sous l’égide du chef de la diplomatie américaine John Kerry a permis la reprise en juillet pour neuf mois des négociations de paix.

En vertu de cet accord, la direction palestinienne avait suspendu jusqu’à la fin des pourparlers, fixée au 29 avril, toutes les démarches d’adhésion aux organisations et conventions internationales, y compris les juridictions susceptibles de poursuivre Israël. De telles démarches sont possibles depuis que la Palestine a obtenu le statut d’Etat observateur en novembre 2012 à l’ONU.

En contrepartie, Israël s’engageait à libérer en quatre phases 104 prisonniers incarcérés avant les accords d’Oslo de 1993, dont les trois premiers groupes ont été relâchés. Mais l’Etat hébreu n’a pas libéré le quatrième contingent comme prévu samedi dernier.

Et mardi soir, la direction palestinienne a décidé de demander d’adhérer à 15 agences et traités internationaux, à commencer par les Conventions de Genève sur la protection des civils, a annoncé Abbas.

Les Palestiniens souhaitent que M. Kerry poursuive son initiative de paix, a cependant déclaré mercredi un dirigeant de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), Yasser Abed Rabbo.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.