Rechercher

Raid de Tsahal en Cisjordanie dans la nuit de mercredi à jeudi ; 31 arrestations

L'opération d'arrestation - surnommée « Breakwater » - visait des individus soupçonnés de planifier de futures attaques

Des soldats israéliens pendant une opération d'arrestation à l'encontre de deux Palestiniens soupçonnés d'une attaque ratée contre les militaires, le 9 janvier 2021, sur une photo non-datée. (Crédit : Armée israélienne)
Des soldats israéliens pendant une opération d'arrestation à l'encontre de deux Palestiniens soupçonnés d'une attaque ratée contre les militaires, le 9 janvier 2021, sur une photo non-datée. (Crédit : Armée israélienne)

Tsahal a déclaré que 31 suspects ont été arrêtés en Cisjordanie dans la nuit de mercredi à jeudi, à la suite d’une vague d’attentats meurtriers en Israël.

L’opération d’arrestation – surnommée « Breakwater » – visait des individus soupçonnés de planifier de futures attaques, ainsi que certains soupçonnés d’être liés à l’attaque meurtrière de mardi à Bnei Brak, perpétrée par un Palestinien originaire d’un village près de Jénine.

Parmi les détenus figure un Palestinien de Hébron soupçonné d’appartenir au groupe terroriste Etat islamique, selon l’armée.

L’armée a publié une vidéo des raids nocturnes. Lors des arrestations, Tsahal a fait savoir que les soldats ont tué trois Palestiniens qui ont ouvert le feu sur eux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...