Rechercher

Regev envisage de supprimer les voies réservées aux bus et le plan de péage urbain

La ministre des Transports veut annuler la taxe sur les véhicules électriques et va créer une réglementation pour empêcher que les enfants ne soient oubliés dans les voitures

Miri Regev du Likud lors d'une cérémonie au ministère des Transports à Jérusalem, le 14 juin 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Miri Regev du Likud lors d'une cérémonie au ministère des Transports à Jérusalem, le 14 juin 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

La ministre des Transports Miri Regev (Likud) a déclaré lundi qu’elle prévoyait de réexaminer les voies réservées aux transports publics interurbains, tout en promettant d’abandonner le projet d’introduction d’un péage urbain dans la région de Tel Aviv.

Selon le site d’information Ynet, Regev a déclaré que l’introduction de ce plan sous la direction de son prédécesseur, Merav Michaeli, avait fait en sorte que les gens « se retrouvent coincés dans la circulation alors que les voies de transport public étaient vides ».

La ministre, nouvellement réintégrée, a fait référence aux voies de transport public sur la route 1 qui relie Jérusalem à Tel Aviv, ainsi que sur l’autoroute Ayalon et d’autres artères principales de la région centrale.

La mise en place de davantage de voies réservées aux transports publics avait pour but d’encourager les Israéliens à recourir moins souvent à la voiture, afin de protéger l’environnement et de réduire les embouteillages. Toutefois, la diminution du nombre de voies destinées à un usage général a entraîné un allongement du temps de trajet pour ceux qui prenaient leur voiture.

Regev a également déclaré qu’elle supprimerait le projet du gouvernement précédent d’imposer un péage urbain pour les véhicules entrant dans la région de Tel Aviv.

« Je ne suis pas venue pour m’excuser, nous sommes venus pour gouverner », aurait-elle déclaré selon la Douzième chaîne.

« La périphérie ne doit pas subventionner Tel Aviv. L’introduction d’une telle taxe entraînera une dépense supplémentaire de centaines de shekels pour les familles qui vivent dans la périphérie et travaillent à Tel Aviv, en plus des dépenses déjà élevées pour les voitures, le carburant et autres », a-t-elle déclaré.

La circulation s’accumule sur l’autoroute Ayalon à Tel Aviv, le 24 juillet 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Un certain nombre de grandes villes dans le monde ont introduit des péages urbains, qui permettent de réduire la pollution et le trafic dans les centres-villes. Les redevances sont souvent saluées comme un succès lorsqu’elles sont associées à un système de transport public solide et efficace. Ce qui n’est pas le cas en Israël.

Regev a également déclaré qu’elle annulera la taxe sur les véhicules électriques : « Il est impossible pour l’État de dire ‘nous sommes en faveur de ces véhicules’ puis d’imposer une taxe. »

Les véhicules électriques sont déjà taxés à un taux nettement inférieur à celui des voitures traditionnelles.

En outre, Regev a déclaré qu’elle remettrait sur le tapis un projet visant à imposer l’installation d’équipements de sécurité dans les véhicules afin d’éviter de nouvelles tragédies d’enfants oubliés dans des voitures, selon la chaîne publique Kan.

La réglementation proposée par Regev lors de son précédent mandat exigerait l’installation d’un système d’alarme électronique sur les sièges de voiture pour les enfants jusqu’à l’âge de quatre ans, qui alerterait automatiquement les parents si un enfant est laissé dans le siège.

La cheffe du parti Avoda, Merav Michaeli, arrivant pour une réunion de faction à la Knesset, à Jérusalem, le 28 novembre 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Regev a été critiquée pour n’avoir approuvé qu’un petit nombre pouvant utiliser ce système dans le cadre de cette réglementation, ce qui la rend particulièrement coûteuse et soulève des questions sur la sélection des entreprises.

En conséquence, Michaeli a demandé que la mise en œuvre de la réglementation soit retardée, mais aucun plan alternatif n’a été présenté.

Un certain nombre d’enfants meurent chaque année en Israël et beaucoup sont blessés parce qu’ils sont oubliés dans les voitures en période estivale, connue pour flirter avec des températures très élevées.

Lors d’une réunion de faction de son parti travailliste de centre-gauche, Michaeli a répondu à Regev en disant que les précédents gouvernements dirigés par le Likud avaient beaucoup moins investi dans les communautés périphériques d’Israël.

« Vous êtes venu pour gouverner ? Vous avez diffusé des mensonges dès votre prise de fonction », a accusé Michaeli.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.