Rechercher

Rencontres entre ministres israéliens et émiratis en marge de l’Expo à Dubaï

La ministre de l'Intérieur Shaked et la ministre de l'Environnement Zandberg ont discuté de l'exemption de visa et du changement climatique avec des responsables émiratis

La ministre de l'Environnement Tamar Zandberg visite le pavillon d'Israël à l'Expo 2020 à Dubaï, le 4 octobre 2021. (Crédit : Karim SAHIB / AFP)
La ministre de l'Environnement Tamar Zandberg visite le pavillon d'Israël à l'Expo 2020 à Dubaï, le 4 octobre 2021. (Crédit : Karim SAHIB / AFP)

La ministre de l’Intérieur, Ayelet Shaked, et la ministre de la Protection de l’environnement, Tamar Zandberg, se sont rendues aux Émirats arabes unis cette semaine pour rencontrer des responsables en marge de l’Exposition universelle de Dubaï, qui a débuté la semaine dernière et où un pavillon israélien figurait parmi les expositions.

Shaked a rencontré lundi à Abou Dhabi son homologue émirati, le ministre de l’Intérieur et vice-Premier ministre Sheikh Saif bin Zayed Al Nahyan. Selon Shaked, ils ont discuté de l’exemption de visa entre les deux pays, qui entrera en vigueur la semaine prochaine après des retards dus au COVID-19.

Shaked a également prédit qu’à la fin du mois, « si la morbidité liée au COVID continue de baisser, nous ouvrirons le ciel aux touristes vaccinés ».

La ministre de l’Intérieur a déclaré que les Émirats arabes unis « sont une nation avancée et modérée et qu’Israël a beaucoup à apprendre d’eux », ajoutant que Nahyan lui a fait quelques suggestions sur la façon de relever les défis liés à la population bédouine d’Israël.

Auparavant, Shaked avait visité la Grande Mosquée Sheikh Zayed et le mémorial de guerre Wahat AlKarama adjacent, dédié aux Emiratis tués dans l’exercice de leurs fonctions.

« Aujourd’hui, j’ai fait l’expérience d’une véritable paix », a déclaré Shaked lundi. « Le gouvernement a fait des pieds et des mains pour mettre en évidence qu’un véritable partenariat a été forgé entre les pays. Je considère qu’il est très important de renforcer la relation stratégique entre Israël et les Émirats arabes unis. » Mardi, elle devrait visiter le pavillon israélien à l’Expo de Dubaï.

Parallèlement, Zandberg a rencontré lundi la ministre émiratie du Changement climatique et de l’Environnement, Mariam Almheiri, pour discuter d’une coopération conjointe sur des projets environnementaux.

« En juillet, nous avons signé en Israël une série d’accords sur l’environnement et le climat, et aujourd’hui, nous nous sommes rencontrés à l’Expo Dubaï pour notre première réunion de travail afin de commencer à le décliner en projets », a déclaré Zandberg. « Nous avons de nombreux défis communs et de nombreuses opportunités partagées ».

Zandberg a également rencontré le Dr Shaikha Salem Al Dhaheri, secrétaire général de l’Agence pour l’environnement d’Abou Dhabi. Les deux hommes ont discuté de questions relatives au recyclage, aux plastiques à usage unique, à la qualité de l’air, à la biodiversité et à bien d’autres sujets, selon le cabinet du ministre.

« Israël est situé dans une situation géographique unique et partage de nombreux défis avec les nations du Golfe », a déclaré Zandberg après sa rencontre avec Dhaheri. « La crise climatique menace notre sécurité nationale, ainsi que le reste du monde. Nous devons nous y préparer, mais aussi trouver des solutions – notamment passer à une économie sans carbone, tout en continuant à soutenir les populations les plus vulnérables. »

La ministre de l’Environnement Tamar Zandberg rencontre le Dr Shaikha Salem Al Dhaheri, secrétaire générale de l’Agence de l’environnement d’Abu Dhabi, à Dubaï, le 4 octobre 2021. (Crédit : Consulat d’Israël à Dubaï)

Le ministre de l’Environnement a également visité le pavillon israélien de l’Expo de Dubaï, qui consacre une semaine au climat et à la biodiversité. Sur place, Zandberg a déclaré que les pays du Moyen-Orient doivent mettre de côté leurs différences pour travailler ensemble afin de lutter contre le changement climatique.

« Israël peut et doit être un leader mondial de l’innovation climatique », a-t-elle déclaré, « et participer aux efforts mondiaux et régionaux pour s’adapter à un monde en mutation ».

Le ministre du Tourisme, Yoel Razbozov, doit visiter le pavillon israélien à l’Expo de Dubaï plus tard cette semaine et rencontrer également une série de responsables des EAU, dont son homologue.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...