Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Rentrée scolaire pour 2,5 millions d’enfants

L'année scolaire démarre avec des appels à l'unité sur fond de tensions politiques, de pénurie d'enseignants et de grève évitée de justesse

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu regarde un bracelet en silicone alors qu'il rend visite à des élèves de première année à Maale Adumim, le 1er septembre 2023. (Crédit : Avi Ohayon/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu regarde un bracelet en silicone alors qu'il rend visite à des élèves de première année à Maale Adumim, le 1er septembre 2023. (Crédit : Avi Ohayon/GPO)

L’année scolaire 2023-2024 a débuté vendredi à travers Israël, avec 2,5 millions d’élèves reprenant le chemin des classes malgré le manque de personnel, les fortes tensions politiques et une grève des enseignants évitée in extremis.

S’il est de coutume que les responsables politiques visitent les écoles israéliennes pour célébrer le premier jour de classe, cette année, nombreux sont ceux qui ont appelé à un apaisement des profondes divisions politiques qui déchirent le pays, exacerbées par la refonte controversée du système judiciaire entreprise par le gouvernement.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est rendu à l’école élémentaire Almog de Maale Adumim, accompagné du ministre de l’Éducation Yoav Kisch, du maire Benny Kashriel et de Yaffa Ben David, secrétaire générale du syndicat des enseignants israéliens.

« Vous êtes tous uniques et égaux les uns aux autres », a déclaré Netanyahu à une classe de CP. « Observez-vous les uns les autres, devenez amis les uns avec les autres et soyez gentils les uns envers les autres. Étudiez bien et écoutez vos professeurs. »

Les enfants de la classe ont ensuite reçu des bracelets en silicone dénonçant la pratique du « ‘Herem », mot hébreu désignant le fait d’être isolé et exclu, comme une forme d’intimidation. « Quand les adultes seront-ils sensibilisés à cette question ? », s’est exclamé Netanyahu.

Le chef du parti HaMahane HaMamlahti, Benny Gantz, a visité une école élémentaire à Moshav Naham, près de Beit Shemesh, en compagnie d’un autre membre du parti, Chili Tropper, et a rencontré le personnel de l’école ; il a également souligné les fissures au sein de la société israélienne.

« L’année qui s’est achevée a démontré la nécessité d’apprendre à nos enfants à voir ce qui nous unit, à apprendre à se connaître, à s’accepter et à se rappeler que nous faisons tous partie d’un seul et même peuple », a affirmé Gantz.

Le Président Isaac Herzog a visité une école de Yokneam avec son épouse Michal.

Lorsqu’un élève de CP lui a demandé quels étaient ses souhaits pour l’année à venir, le président a répondu : « Je souhaite que notre pays reste uni, que la sécurité y soit assurée, que la démocratie y soit forte et stable, et que nous apprenions à nous connaître les uns les autres pour comprendre que nous vivons tous ici ensemble ».

Le Président Isaac Herzog et son épouse, Michal, visitant une classe de première année à Yokneam, le 1er septembre 2023. (Crédit : Haim Zach/GPO)

Selon la tradition, la rentrée scolaire a lieu chaque année le 1er septembre (l’année scolaire des ultra-orthodoxes a commencé il y a deux semaines, le premier jour du mois hébraïque d’Eloul). Cette journée est généralement consacrée à des cérémonies et à la présentation aux élèves de leur programme pour l’année à venir.

Cette année, 181 000 étudiants commencent l’école primaire.

Guy Tzarfati, élève de première année à Rishon LeZion, a déclaré au site d’information Ynet qu’il rêvait de ressembler au footballeur Lionel Messi.

Natalie, élève de CE1, a déclaré à Ynet s’être « réveillée tôt ce matin et j’étais très excitée », et a ajouté : « Mon conseil aux nouveaux élèves de CP : soyez joyeux, c’est tout ce qui compte ».

De jeunes élèves israéliens le jour de la rentrée, dans une école de Modiin, le 1er septembre 2023. (Crédit : Jonathan Shaul/Flash90)

A l’aube de cette année scolaire, le plus grand défi auquel est confronté le système éducatif est la pénurie d’enseignants. Les écoles secondaires disent être en sous-effectif de 20 %, et les écoles primaires disent avoir besoin de 3 000 enseignants supplémentaires.

Bien que les chiffres officiels ne soient pas disponibles, les chiffres cités par diverses sources indiquent que la crise du personnel dans le système éducatif est plus grave que jamais et qu’elle aura un impact sérieux sur les normes d’enseignement.

Le ministre de l’Éducation, Yoav Kisch, a déclaré au site d’information N12 que la pénurie était due à la « diversité de la société israélienne, qui exige des taux d’encadrement plus faibles », ajoutant que les systèmes scolaires ultra-orthodoxes et arabes étaient actuellement en sureffectif.

Jeudi, Kisch a annoncé que la grève des enseignants du secondaire avait été annulée après la conclusion d’accords entre le ministère des Finances et le syndicat des enseignants du secondaire.

En vertu de cet accord, les enseignants recevront des augmentations de 2 000 shekels par mois, et un supplément de 1,35 % sera versé à un fonds de pension spécial. Les augmentations seront échelonnées sur les quatre prochaines années, les enseignants ne recevant dans un premier temps que 800 shekels supplémentaires par mois.

Enfants israéliens entrant en 1ère année vus le premier jour d’école à l’école Gabrieli Carmel à Tel Aviv le 1er septembre 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

La semaine dernière, le ministère de l’éducation a lancé un programme visant à encourager les discussions et les cours dans les écoles sur la polarisation croissante en Israël, causée par le projet de refonte de la législation judiciaire élaboré par la coalition.

Le programme, intitulé « L’éducation à tous points de vue », vise à fournir des ressources aux enseignants des écoles maternelles et élémentaires, des collèges et des lycées afin qu’ils puissent faire face à la crise actuelle et tenir un dialogue constructif sur ces questions, a déclaré le ministère de l’Éducation dans un communiqué.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.