Retour de Yaakov Litzman à la Santé
Rechercher

Retour de Yaakov Litzman à la Santé

Une loi permettra au chef du YaHadout HaTorah d'être vice-ministre de la Santé, où il gérera les affaires courantes mais ne sera pas responsable des questions du Shabbat

Yaakov Litzman, ministre de la Santé, pendant la conférence médicale 2016 d'Israël, à Jérusalem, le 16 août 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Yaakov Litzman, ministre de la Santé, pendant la conférence médicale 2016 d'Israël, à Jérusalem, le 16 août 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

La commission des Lois de la Knesset a approuvé dimanche un projet de législation qui permettrait le retour du leader du parti YaHadout HaTorah Yaakov Litzman au ministère de la Santé en tant que vice-ministre mais tout en prenant effectivement sa tête.

Litzman a démissionné de son portefeuille de ministre de la Santé au mois de novembre en raison des travaux de maintenance ferroviaires réalisés lors du Shabbat. Depuis, les responsables du gouvernement ont cherché un moyen de ramener leur partenaire de coalition dans leurs rangs.

Le dirigeant de la formation YaHadout HaTorah a dans le passé été vice-ministre de la Santé tout en bénéficiant de l’autorité ministérielle entre 2009 et 2013, et encore une fois en 2015. Les députés de ce parti évitent les positions ministérielles en raison de la réticence affichée par la communauté orthodoxe à accorder une pleine légitimité à un état juif laïc.

Mais un jugement de la Haute cour en 2015 avait établi que les vice-ministres ne pouvaient remplir le rôle d’un ministre, à la suite de quoi Litzman avait bénéficié d’une approbation rabbinique pour devenir ministre de la Santé au cabinet. Après sa démission, le mois dernier, c’est le Premier ministre Benjamin Netanyahu qui s’était saisi de ce portefeuille.

Le nouveau projet de loi viendrait amender la loi fondamentale sur le gouvernement en permettant à un vice-ministre de détenir une autorité de facto dans un ministère supervisé par le Premier ministre, autorisant donc Litzman à revenir au poste, Netanyahu lui en déléguant le contrôle.

Litzman ne sera toutefois pas membre du cabinet et n’endossera donc pas les responsabilités pour ses actions sur les affaires relatives à l’observation du Shabbat.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...