Rivlin redouble d’efforts dans sa critique du projet de loi sur l’État-nation
Rechercher

Rivlin redouble d’efforts dans sa critique du projet de loi sur l’État-nation

Le président israélien est contre une clause très critiquée du projet de loi sur l'État-nation juif actuellement à l'étude à la Knesset

Jacob Magid est le correspondant implantations du Times of Israël

Le président Reuven Rivlin à la Knesset lors de l'ouverture de la session d'hiver, le 12 octobre 2015 (Crédit :  Miriam Alster/Flash90)
Le président Reuven Rivlin à la Knesset lors de l'ouverture de la session d'hiver, le 12 octobre 2015 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

S’exprimant mardi lors d’un événement célébrant les 50 ans du Département des implantations de l’Organisation sioniste mondiale, le président Reuven Rivlin a semblé redoubler son opposition à une clause très critiquée du projet de loi sur l’État-nation juif actuellement à l’étude à la Knesset, qui autoriserait les petits villages et villes à accepter de nouveaux résidents en fonction de critères ethniques et religieux.

Il a laissé entendre que cette clause n’était pas nécessaire.

« Dans l’État d’Israël, juif et démocratique, démocratique et juif, nous avons fait la preuve que les implantations prospèrent en tout point, pour tous les individus, dans la mesure où ce sont des personnes et des citoyens de notre État », a déclaré M. Rivlin.

Il a félicité les responsables des implantations israéliennes pour l’établissement de collectivités dans tout Israël et en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...