Roger Waters appelle Madonna à ne pas se produire à l’Eurovision à Tel Aviv
Rechercher

Roger Waters appelle Madonna à ne pas se produire à l’Eurovision à Tel Aviv

L'ex-bassiste des Pink Floyd nie être antisémite dans une lettre ouverte où il demande à la reine de la pop d'annuler sa participation non confirmée au concours

Roger Waters lors d'une conférence de presse pour l'exposition ''The Pink Floyd Exhibition: Their Mortal Remains' à Rome, en Italie, le 16 janvier 2018 (Crédit : Ernesto S. Ruscio/Getty Images)
Roger Waters lors d'une conférence de presse pour l'exposition ''The Pink Floyd Exhibition: Their Mortal Remains' à Rome, en Italie, le 16 janvier 2018 (Crédit : Ernesto S. Ruscio/Getty Images)

Roger Waters a appelé mercredi Madonna à annuler son apparition non confirmée à la finale du concours de l’Eurovision qui aura lieu à Tel Aviv le 18 mai, clamant qu’elle normaliserait « l’occupation, l’apartheid, le nettoyage ethnique, l’incarcération des enfants et le massacre de manifestants non armés ».

Madonna a été sollicitée pour se produire lors de la finale de ce concours, le mois prochain, mais sa présence n’a pas encore été officiellement annoncée par les organisateurs de l’événement.

« Je suis régulièrement accusé d’être antisémite », a écrit Waters dans une lettre ouverte publiée par The Guardian. « Cette accusation peut être utilisée comme un écran de fumée pour détourner l’attention et discréditer ceux qui mettent en lumière les crimes contre l’humanité commis par Israël. »

« Je dois souligner que je soutiens la lutte contre les droits humains pour tous les opprimés, partout où ils se trouvent. La religion d’un oppresseur n’entre pas en compte », a-t-il affirmé.

Waters, ancien membre des Pink Floyd particulièrement connu pour avoir conçu l’opéra-rock « The Wall », est depuis longtemps un soutien passionné de la cause palestinienne. Il a suscité la colère des Israéliens pour avoir été la voix la plus forte en faveur du boycott culturel de l’Etat juif.

Madonna pose pour des photographes à la Première mondiale du film ‘The Beatles, huit jours par semaine’ à Londres, le jeudi 15 septembre 2016. (AP Photo/Kirsty Wigglesworth)

Il est aussi connu pour avoir harcelé publiquement des artistes qui devaient se rendre en Israël ou s’y produire dans le cadre de la campagne du mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions), qui appelle les musiciens à refuser de se produire en Israël pour pousser l’Etat juif à changer son traitement des Palestiniens.

Au mois de septembre, environ 140 artistes, dont Waters, avaient réclamé le boycott du concours.

Alors qu’elle avait longtemps défendu Waters face aux accusations d’antisémitisme, l’ADL (Anti-Defamation League), en 2013, avait expliqué que « les théories du complot antisémites » avaient « envahi la totalité des points de vue » de l’ancien homme fort des Pink Floyd.

Presque toutes les tentatives d’organisation de concert en Israël subissent des pressions de la part des militants propalestiniens dans le cadre de la campagne BDS. Tandis que certains – comme Lorde, Elvis Costello et Cat Power – ont cédé, la majorité des artistes ont résisté aux appels au boycott.

Selon les défenseurs d’Israël, la campagne de boycott est hypocrite, disant que ce pays démocratique subit un traitement particulier alors que certains musiciens importants n’hésitent pas à se produire dans des dictatures.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...