Gal Gadot, et peut-être Madonna, seront à l’Eurovision à Tel Aviv
Rechercher

Gal Gadot, et peut-être Madonna, seront à l’Eurovision à Tel Aviv

Les organisateurs des festivités veulent montrer aux touristes que Tel Aviv "est géniale"

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

La scène de l'Eurovision 2019 en mai à Tel Aviv (Crédit : Eurovision 2019)
La scène de l'Eurovision 2019 en mai à Tel Aviv (Crédit : Eurovision 2019)

Il reste encore 29 jours avant le 12 mai, semaine du coup d’envoi de l’Eurovision à Tel Aviv. Jusqu’à présent, l’actrice israélienne Gal Gadot est la star la plus importante à avoir annoncé sa présence aux festivités du concours de l’Eurovision du 18 mai.

« Nous espérons aussi avoir Madonna », a déclaré Yuval Cohen, directeur de l’Eurovision 2019, « mais l’annonce officielle n’a pas encore été faite ».

Il a fait savoir que les négociations étaient toujours en cours pour faire venir la célèbre chanteuse, qui « aime Israël », pour interpréter deux chansons au célèbre concours de chanson européen.

C’est l’un des nombreux événements forts du concours annuel de chanson organisé en Israël, intitulé cette année « Osez rêver ».

Les spectacles de la semaine seront notamment présentés par les présentateurs israéliens Lucy Ayoub et Assi Azar, tandis que le présentateur télé Erez Tal et la top modèle Bar Refaeli animeront la finale.

D’autres artistes israéliens se produiront lors de la soirée principale du 18 mai, dont le mentaliste Lior Suchard, l’ancienne participante du concours Dana, le projet Idan Raichel, le groupe Shalva, l’ancien lauréat de l’Eurovision Izhar Cohen comme jury, le musicien Kutiman, et Netta Barzilai, qui ouvrira la soirée du 18 mai.

La préparation du programme, de la scène et l’organisation de l’Eurovision 2019 ont commencé dès que Barzilai a rapporté le trophée en Israël avec la chanson « Toy » lors de l’édition 2018.

Les membres de équipes majeures du concours de chanson ont parlé des projets sur scène, du programme et du travail en coulisse pour le prochain événement lors d’une conférence de presse organisée lundi à Tel Aviv Expo, un espace événementiel de 60 000 m2 qui accueillera une partie des événements prévus sur une semaine.

« C’est comme un village olympique », a déclaré Tamir Dayan, PDG de l’Expo Tel Aviv, située dans une zone aujourd’hui connue sous le nom de Ganai Haataarucha.

Dayan a déclaré qu’environ 8 millions de shekels (1,9 million d’euros) ont été investis dans travaux de construction et de rénovation de l’espace, auxquels 1 600 employés ont participé.

« C’est un événement très important pour nous », a-t-il déclaré.

C’est en 1979 qu’Israël avait accueilli l’Eurovision pour dernière fois, à Jérusalem. Le niveau de professionnalisme et le besoin de spectacle ont beaucoup changé depuis lors, a déclaré Zivit Davidovich, productrice exécutive de l’Eurovision 2019.

« Maintenant, ce sont trois grands spectacles, des répétitions ouvertes, une série d’événements avec un niveau incroyable de créativité », a-t-elle déclaré. « Nous voulons montrer la fierté et la créativité israélienne à travers toute l’Europe. Nous voulons qu’ils voient que nous sommes géniaux ».

L’organisation de la scène comprendra un écran de 17 mètres composés de 12 écrans LED distincts, a expliqué Meytal Cohen, un des producteurs de l’Eurovision. Quatre poutres amovibles géantes sur la scène pourront être soulevées et retournées, donnant ainsi une variété de possibilité de mise en scène pour chaque performance.

L’événement débutera le 12 mai avec un spectacle au Théâtre Habima dans le centre de Tel Aviv, qui sera suivi par plusieurs journées et soirées de performance et d’événements au Village Euro du parc Charles Clore, où des artistes israéliens feront des représentations chaque soir. Il y aura notamment Ivri Lider, Mayumana ou Mosh Ben Ari. Le public pourra apprécier les meilleures spécialités culinaires israéliennes avec une zone de restauration Eat TLV.

Une attention importante a été portée à la logistique de l’événement, a déclaré Eitan Schwartz de Tel Aviv Global, une initiative municipale. Avec l’arrivée prévue de 10 000 touristes, qui vont occuper toutes les chambres d’hôtel de la ville, Tel Aviv souhaite les impressionner en proposant un standard européen pour les transports et la logistique.

Il y aura de nombreux volontaires dispersés à travers la ville pour distribuer des guides de poche, mais aussi un nouveau site internet pour la ville, des prix fixes à la plage, des bus pour shabbat afin que les touristes n’aient pas à dépendre des taxis. Les plages seront régulièrement nettoyées et de nombreuses visites gratuites seront organisées.

« C’est la chance d’une génération », a déclaré Schwartz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...