Roger Waters et Le Trio Joubran contre la décision de Trump sur Jérusalem
Rechercher

Roger Waters et Le Trio Joubran contre la décision de Trump sur Jérusalem

Le cofondateur des Pink Floyd dit que les vers de Mahmoud Darwish, le poète des Palestiniens, sont pertinents pour "toutes les victimes du colonialisme des colons de partout"

Roger Waters, ex-musicien de Pink Floyd, apparaît sur 'Supremacy', une lecture d'un poème de Mahmoud Darwish avec la musique d'un trio oud palestinien en arrière-plan, pour protester contre la reconnaissance par le président Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël (Crédit : Capture d'écran Facebook)
Roger Waters, ex-musicien de Pink Floyd, apparaît sur 'Supremacy', une lecture d'un poème de Mahmoud Darwish avec la musique d'un trio oud palestinien en arrière-plan, pour protester contre la reconnaissance par le président Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël (Crédit : Capture d'écran Facebook)

L’ancien membre fondateur de Pink Floyd et star du rock Roger Waters a fait équipe avec les artistes du Trio Joubran, le plus célèbre groupe palestinien de musique traditionnelle, pour un nouveau titre, « Supremacy », écrit en réponse à la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Au son des oud, on y entend le rocker britannique réciter une traduction anglaise de l’éminent poète palestinien Mahmoud Darwish. Les vers déclamés par Roger Waters sont ceux du « Discours de l’Indien rouge », un poème qui esquisse un parallèle entre le sort des Amérindiens et des Palestiniens.

Roger Waters avait déjà par le passé appelé à boycotter Israël. Le Trio Joubran a affirmé lundi sur sa page Facebook que « Supremacy » était une réponse à Donald Trump dans un message accompagné de hashtags clamant que « Jérusalem est la capitale de la Palestine ».

SUPREMACY

A note from Roger,Le Trio Joubran and I have collaborated to perform an excerpt from an epic poem by the great Palestinian poet Mahmoud Darwish. On the surface it narrates the last speech of The Native American to The White Man, but it speaks also to Darwish's beloved Palestine, and its indigenous people, in fact to all victims of settler colonialism everywhere, always.LoveR.Credits:Music – Trio JoubranVoice – Roger WatersPoem – Mahmoud DarwishPoem Translation – Fady Joudah & Roger WatersMusic Producer – Renaud LetangRecorded at – Abbey Road Studios & Studio FerberVideo director – Adnan JoubranFor all informations and inquiries – www.letriojoubran.com

Posted by Roger Waters on Monday, 12 March 2018

Le président américain Donald Trump a annoncé le 6 décembre sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, rompant avec des décennies de diplomatie américaine et de consensus international.

Israël considère l’ensemble de Jérusalem comme sa capitale tandis que les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est, la capitale de l’Etat auquel ils aspirent.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...