Royaume-Uni : Le mouvement Black Lives Matter publie des tweets anti-Israël
Rechercher

Royaume-Uni : Le mouvement Black Lives Matter publie des tweets anti-Israël

La section anglaise du mouvement a estimé que "la politique britannique dominante est bâillonnée et privée du droit de critiquer le sionisme et les activités coloniales d'Israël"

Noel Karl Lebondzo tient un panneau "Black Lives Matter" sur la 16ème rue à Washington, DC, à quelques pâtés de maison de la Maison Blanche, le 6 juin 2020. (Times of Israel)
Noel Karl Lebondzo tient un panneau "Black Lives Matter" sur la 16ème rue à Washington, DC, à quelques pâtés de maison de la Maison Blanche, le 6 juin 2020. (Times of Israel)

Le compte Twitter #BlackLivesMatterUK a publié dimanche une série de messages anti-Israël.

« Alors qu’Israël va de l’avant avec l’annexion de la Cisjordanie, et que la politique britannique dominante est bâillonnée et privée du droit de critiquer le sionisme et les activités coloniales des colons d’Israël, nous nous tenons fermement et clairement aux côtés de nos camarades palestiniens. PALESTINE LIBRE », a tweeté la section anglaise du mouvement.

Le mouvement Black Lives Matter (BLM) a pris de l’ampleur depuis la mort le 25 mai dernier de George Floyd, un homme noir asphyxié par un policier blanc à Minneapolis et dont la vidéo a choqué le monde entier.

En réponse au message, l’organisation « Campagne contre l’antisémitisme » a estimé que le « mouvement Black Lives Matter devrait embrasser la solidarité de la part des Juifs ».

« Il y a eu des appels à la violence contre nous de la part d’éminents partisans du BLM sans condamnation officielle. Et maintenant, sur le compte officiel britannique BLM, nous entendons ce mensonge selon lequel la lutte contre l’antisémitisme a ‘bâillonné’ le débat légitime », a ajouté la « Campagne contre l’antisémitisme ».

« Le sionisme est le mouvement pour l’autodétermination des Juifs. Le droit à ‘l’autodétermination des peuples’ est universel et consacré par l’article 1 de la charte des Nations unies. Le dit ‘antisionisme’ nie exclusivement aux Juifs ce droit universel et est donc antisémite. »

De nombreuses manifestations anti-racistes « Black Lives Matter » – qui se traduit en français par « les vies noires comptent » – ont été organisées à travers le monde. Elles ont également conduit à un important débat au sein des sociétés occidentales sur la mémoire rendue à des figures historiques controversées, notamment à travers des statues et monuments.

En parallèle du mouvement, de nombreuses marques et sociétés ont récemment annoncé stopper l’achat de publicités sur certains réseaux sociaux – à commencer par Facebook – accusés de ne pas modérer suffisamment les contenus racistes.

Adidas, Puma, Starbucks, Unilever et Coca-Cola participent entre autres à cette campagne anti-raciste.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...