Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

Séisme en Turquie : Tsahal a traité 180 blessés, dont des Syriens

Un officier a raconté qu'il a soigné un petit garçon syrien de 4 ans, devenu orphelin, et que son oncle lui a dit "vous, les Israéliens, vous nous traitez mieux que notre peuple"

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des medecins-officiers de Tsahal traitant des civils turcs blessés dans un hôpital de campagne près de Kahramanmaraş, le 10 février 2023. (Crédit : Armée israélienne)
Des medecins-officiers de Tsahal traitant des civils turcs blessés dans un hôpital de campagne près de Kahramanmaraş, le 10 février 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Un hôpital de campagne militaire israélien établi près de la ville turque de Kahramanmaraş a jusqu’à présent traité environ 180 personnes, dont des réfugiés syriens vivant dans le pays, qui ont été blessées lors du séisme dévastateur qui a frappé la région en début de semaine.

Tsahal a déclaré samedi qu’au moins 10 civils syriens qui se trouvaient en Turquie au moment du tremblement de terre de magnitude 7,8 survenu lundi et de ses répliques ont été soignés à l’hôpital de campagne, installé dans un bâtiment abandonné d’un établissement médical.

Vendredi, un réfugié syrien de quatre ans dont les parents ont été tués dans le séisme a été amené à l’hôpital de campagne.

« C’est une zone où il y a beaucoup de réfugiés syriens. Ce garçon a été secouru il y a trois ou quatre jours, quasiment toute sa famille a été tuée, et il a été amené par son oncle. Nous l’avons soigné et apaisé. Il est arrivé dans un état modéré à grave », a déclaré le lieutenant-colonel Aziz Ibrahim, infirmier et commandant du Corps Médical de Tsahal.

« J’ai trouvé du halva dans nos rations de combat et lui en ai donné ; il a adoré », a déclaré Ibrahim, faisant référence à la confiserie orientale à base de crème de sésame. « Bien sûr, je lui parlais aussi en arabe. »

Le lieutenant-colonel Ibrahim a raconté que l’oncle du garçon s’est approché de lui et lui a dit « vous, les Israéliens, vous nous traitez mieux que notre peuple ».

Le lieutenant-colonel Aziz Ibrahim, infirmier et commandant dans le Corps Médical de Tsahal, membre d’une délégation d’aide militaire en Turquie suite à un important tremblement de terre, le 11 février 2023. (Crédit : Armée israélienne)

« C’était vraiment touchant. Je lui ai dit que nous sommes là pour sauver des vies… Je pense que c’est un bon message pour que le monde sache ce qu’est Tsahal et quelles sont ses valeurs », a déclaré Ibrahim.

Israël a déployé environ 450 spécialistes du sauvetage, médecins et infirmiers dans les villes turques pour participer aux opérations de secours.

L’armée a baptisé cette opération d’aide « Rameaux d’olivier ».

Jusqu’à présent, les équipes de recherche et de sauvetage du Commandement du Front intérieur de Tsahal ont sauvé 19 civils turcs de dessous les décombres, le dernier vendredi soir, 120 heures après le séisme.

Des équipes de recherche et de sauvetage de Tsahal travaillant pour trouver des survivants après un tremblement de terre en Turquie, le 10 février 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Même si les experts affirment que les personnes piégées peuvent survivre pendant une semaine voire plus, les chances de retrouver des survivants dans les températures glaciales s’amenuisent. Alors que les équipes de secours et les parents paniqués creusaient dans les décombres – et trouvaient parfois des personnes vivantes – l’accent a été mis sur la démolition des structures dangereusement instables.

Samedi, le bilan du tremblement de terre s’élevait à plus de 25 000 morts en Turquie et en Syrie.

Des milliers de personnes seraient encore coincées sous les décombres, et le bilan devrait s’alourdir à mesure que les secouristes fouillent les monticules de décombres dans les villes et villages de la région.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.