Israël en guerre - Jour 290

Rechercher
Les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023

Shraga Hasid, 77 ans : Le parachutiste qui avait libéré Jérusalem lors de la guerre des Six Jours

Ce grand-père a été tué lors d'une frappe à la roquette à Ashkelon, le 9 octobre, alors qu'il rendait visite à un ami blessé

Shraga Hasid. (Autorisation)
Shraga Hasid. (Autorisation)

Shraga Hasid, 77 ans, originaire de Mazkeret Bayta, a été tué le 9 octobre par une roquette qui a touché Ashkelon alors qu’il rendait visite à un ami blessé lors de l’assaut commis par le Hamas dans le sud d’Israël.

Hasid, marié à Shlomit, père de quatre enfants et grand-père de douze petits enfants, était allé tenir compagnie à un ami blessé par le Hamas à Netiv Haasara et qui avait été pris en charge à l’hôpital Barzilai, selon sa famille. Peu après avoir quitté l’hôpital, il a été tué quand une roquette tirée depuis Gaza s’est abattue sur le sol, à seulement quelques mètres de lui.

Ses amis et sa famille évoquent Hasid comme une personnalité qui avait toujours le sourire aux lèvres, portant des bretelles en permanence, qui adorait raconter des blagues yiddish et qui était gabbai – intendant – au sein de sa synagogue. Il avait été l’un des parachutistes qui avaient libéré Jérusalem pendant la guerre des Six jours, en 1967, et il avait combattu dans un grand nombre d’autres conflits pour défendre Israël.

Le gendre de Hasid, Ido Weiss, décrit le septuagénaire comme « un second père ».

« Shraga avait combattu dans toutes les guerres d’Israël ; il avait été l’un des libérateurs de Jérusalem pendant la guerre des Six jours », a-t-il écrit sur Facebook. « C’était un homme souriant, aimé de tous, toujours optimiste, c’était un grand-père aimant et fier de ses petits enfants. Nous sommes en deuil et nous ne parvenons pas à croire qu’il n’est plus avec nous, et notre seul réconfort est d’avoir eu le privilège d’avoir connu une personnalité à ce point hors du commun ».

Gaby Gaon, le maire de Mazkeret Batya, a dit que Hasid était « un homme qui avait des valeurs, c’était un homme généreux, un patriarche aimant et un grand-père formidable… Un homme heureux, avec ses bretelles et sa moustache, avec un sens de l’humour décapant et des blagues yiddish qu’il racontait toujours. C’était un passionné d’archéologie et de l’Histoire du peuple juif. »

Un ami de Hasid, Gideon Israeli, a évoqué sur Facebook feu son ami, « un père, un grand-père, un frère, un ami… Un grand-père à bretelles adorable, un parachutiste, un agriculteur, un homme qui travaillait dur, un entrepreneur. »

« Shraga était un homme heureux qui avait un grand sens de l’humour, c’était un homme fidèle à sa famille, à ses amis, qui nous a été arraché trop tôt et de manière cruelle », a-t-il continué. « Son souvenir est en nous tous ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.