Simone Veil sera inhumée près de son mari au cimetière Montparnasse le 4 juillet
Rechercher

Simone Veil sera inhumée près de son mari au cimetière Montparnasse le 4 juillet

Bien que non-croyante, Simone Veil avait fait savoir il y a quelques années qu'elle souhaitait qu'un kaddish soit récité sur sa tombe

Simone Veil, ministre de la Santé, le 16 septembre 1976. (Crédit : AFP)
Simone Veil, ministre de la Santé, le 16 septembre 1976. (Crédit : AFP)

Mercredi 4 juillet partout en France, les drapeaux français et européens seront en berne, symbole du deuil national décidé par Emmanuel Macron en mémoire de la disparition de Simone Veil le 30 juin dernier.

Le président de la République présidera la cérémonie qui se déroulera dans l’enceinte des Invalides, en présence de François Hollande, Nicolas Sarkozy, et Valery Giscard d’Estaing, dévoile le JDD.fr.

« Plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement étrangers sont attendus, » explique le journal.

Simone Veil sera inhumée au cimetière Montparnasse à Paris, auprès de son mari, Antoine Veil, décédé le 12 avril 2013.

« Bien que non croyante, l’ancienne ministre de la Santé avait ­expressément demandé en 2005 que le kaddish (la prière juive pour les morts) soit prononcée sur sa tombe, » note le JDD.

S’il a rapidement été question de faire entrer Simone Veil au Panthéon, ses proches ont fait savoir que ce n’était pas à l’ordre du jour.

« Je trouve ça extrêmement touchant, a expliqué sa petite-fille Déborah au micro d’Europe 1. Je pense simplement à titre personnel que mes grands-parents n’auraient pas été très heureux d’être séparés après 65 ans de vie commune ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...