Israël en guerre - Jour 258

Rechercher

Smotrich : L’accord avancé par Biden est une capitulation, nous n’en ferons pas partie

Des familles d'otages ont récusé le ministre d’extrême-droite, affirmant que le Hamas pourra être vaincu plus tard, mais que leurs proches doivent rentrer chez eux maintenant

Le leader du parti HaTzionout HaDatit , le ministre des Finances Bezalel Smotrich, dirigeant une réunion de faction dans le nord d'Israël, le 19 mai 2024. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)
Le leader du parti HaTzionout HaDatit , le ministre des Finances Bezalel Smotrich, dirigeant une réunion de faction dans le nord d'Israël, le 19 mai 2024. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)

Israël n’est pas lié par « l’offre de reddition » présentée par le président américain Joe Biden à la fin de la semaine dernière, a déclaré le ministre des Finances Bezalel Smotrich.

Si le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu décide d’accepter la proposition d’accord pour les otages, qui a été faite par le cabinet de guerre « en violation de la loi », alors « nous n’en ferons pas partie », a-t-il déclaré.

« La conduite du cabinet de guerre est un échec et est dangereuse », a déclaré Smotrich aux journalistes à l’extérieur d’une tente de protestation installée à proximité de la Haute Cour par le Heroism Forum, un groupe représentant des familles endeuillées qui fait pression pour une augmentation de la pression militaire sur le groupe terroriste palestinien du Hamas.

« Encore et encore, ils répètent les mêmes erreurs, encore et encore, ils se rendent à Sinwar, encore et encore, ils abandonnent toutes les lignes rouges, humilient l’État d’Israël, et encore une fois, le résultat est que le Hamas se retranche dans ses positions », a affirmé Smotrich. Les derniers mois ont montré, selon lui, que la solution réside « uniquement dans l’augmentation de la pression militaire et des tirs jusqu’à ce que le Hamas se rende ».

L’envoi de négociateurs au Caire était une erreur, a-t-il poursuivi, insistant sur le fait que la « proposition dangereuse dont a parlé le président Biden a été émise par le cabinet de guerre sans autorité et en violation de la loi, et qu’elle n’engage pas le gouvernement israélien et l’État d’Israël ».

« Si, à Dieu ne plaise, le gouvernement décide d’accepter cette offre de capitulation, nous n’en ferons pas partie », a-t-il déclaré, promettant de « se dresser contre vous [Netanyahu] de toutes nos forces et notre fermeté si vous [Netanyahu] choisissez la capitulation et la défaite ».

En réponse à une question d’un journaliste, Smotrich a déclaré que, comme le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir, il n’avait pas été informé de l’ensemble du contenu de l’accord.

Les familles des otages qui ont quitté la Knesset à pied pour assister au discours ont récusé Smotrich, affirmant que le Hamas pourra être vaincu plus tard, mais que les membres de leurs familles doivent rentrer chez eux maintenant.

En réponse, Smotrich a déclaré qu’il pensait qu’en réalité, un accord retarderait le retour de leurs proches.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.