Israël en guerre - Jour 284

Rechercher

Smotrich : Un tel accord avec le Hamas serait « une défaite et une humiliation pour Israël »

Suite à l'annonce des exigences "non négociables" de Benjamin Netanyahu, le chef du parti HaTzionout HaDatit a réitérer la menace de quitter la coalition

Le ministre des Finances et chef du parti HaTzionout HaDatit, Bezalel Smotrich, lors d'une réunion de sa faction, à la Knesset, à Jérusalem, le 8 juillet 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre des Finances et chef du parti HaTzionout HaDatit, Bezalel Smotrich, lors d'une réunion de sa faction, à la Knesset, à Jérusalem, le 8 juillet 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Accepter un accord avec le groupe terroriste palestinien du Hamas constituerait « une défaite et une humiliation pour Israël et une victoire pour [le dirigeant du Hamas Yahya] Sinwar », a déclaré lundi le chef du parti HaTzionout HaDatit.

Bezalel Smotrich a lancé un énième avertissement en amont du départ de l’équipe de négociation israélienne pour de nouveaux pourparlers relatifs aux otages au Caire et à Doha dans le courant de la semaine.

S’adressant aux journalistes avant la réunion hebdomadaire des factions de son parti HaTzionout HaDatit à la Knesset, le ministre des Finances de la droite dure a déclaré qu’un accord comme celui qui est en cours de négociation « condamnera à mort 90 otages qui ne font pas partie de l’accord et conduira à des milliers de personnes assassinées qui mourront lors du prochain pogrom perpétré par Sinwar et le Hamas ».

« Voici le tableau que nous verrons à Gaza si, à Dieu ne plaise, nous signons cet accord insensé », a-t-il ajouté en brandissant une affiche montrant Sinwar arborant des gestes de victoire.

« Monsieur le Premier ministre, il ne s’agit pas d’une victoire totale. C’est un échec total », a-t-il ajouté en s’adressant directement à Benjamin Netanyahu, qui avait présenté la veille une liste d’exigences israéliennes qu’il qualifiait de « non négociables ».

« Nous ne ferons pas partie d’un accord de reddition au Hamas », a-t-il poursuivi, faisant allusion à sa menace maintes fois répétée de quitter la coalition en cas de signature d’un accord ou dès qu’il y a un désaccord au sein de la coalition.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.